Partager
Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Ministre de la Justice, garde des sceaux, Me Christian Sow n’a pas pour le moment réussi la reforme de la justice guinéenne. Et pour cause.
Le bâtiment qui abrite les services centraux du département, du cabinet et la cour d’appel de Conakry n’est séparé par le Palais Sekhoutoureah que par un mur. Problème, les toilettes sont bouchés et rejetent des odeurs nauséabondes.
Le Ministre, son  secrétaire général et son chef de cabinet eux ont aménagé un bâtiment non  loin des lieux appelé « Chancellerie » où se trouve leur bureau. Le reste du personnel se trouve de l’autre coté.
Mais dans cette immense cour, si vous vous dirigez vers les toilettes, croyez nous, ce sont les mouches et une odeur nauséabonde qui  vous chasseront des lieux, a constaté Guineelive sur place.
 
A l’heure de la cour d’assisse dans le dossier de l’attaque centre la résidence privée du chef de l’Etat, les accusés, les nombreuses personnes qui viennent suivre les débats  sur le dossier de l’attaque contre la résidence privée du président Alpha Condé et autres curieux n’ont de choix s’ils veulent se « mettre à l’aise » que de tirer sur les murs du bâtiment. A défaut, sortir de la cour et aller ailleurs.
Cette situation inconfortable a fait que les audiences de la cour d’assisse ne mobilise plus.
 
Pourtant, Me Christian Sow est un ancien bâtonnier de l’ordre des avocats de Guinée. Pauvre de nous.
 
Mohamed Soumah
Partager