Partager
 
Dans l’affaire de la tentative de détournement des 13 milliards à la banque centrale de la république de Guinée, le patron de l’administration et contrôle des grands projets MamadyCondé a comparu mardi à la demande de la présidente du Tribunal de première instance de Kaloum.
Parlant des marchés de gré à gré de 2009 et 2010, le patron des grands projet a soutenu que l’Etat avait juste vu en gelant les marchés de la période de transition.
Pour illustrer ses propos, il a notamment déclaré «Durant la période de la transition, notamment en 2010, il y avait des marchés que l’Etat guinéen avait signé qui dépassaient l’entendement. Il y avait des marchés qui coûtaient 13 mille 700 milliards de GNF ».
A propos, il faut dire que l’ancien président de la transition Sékouba Konaté, alias El tigre et son ami Kerfalla Camara, alias KPC avaient vraiment transformé le pays en unevache laitière pour leur vieux jours.
Conséquence, Sékouba reste selon les cadres du Ministère de l’économie et des Finances, de l’administration et contrôle des grands projets et de la banque centrale le plus grand prédateur de toute l’histoire de la Guinée.
Et aujourd’hui,  Sékouba se promène à travers  le monde avec l’argent des guinéens  et en toute impunité. Comble de malheur pour ce pays, c’est que les traces de ces marchés facturés à 1000% ne sont visible nul part sur le terrain en Guinée.
Quand aux contribuables guinéens, ils continuent de tirer le diable par la queue par la faute d’un de ses fils véreux. Pauvre de nous.
 
Ousmane Cissé
Partager