Partager
Le responsable du département transparence de la commission électorale nationale indépendante, Maxim Koivogui était jeudi soir l’invité de nos confrères de la radio télévision guinéenne dans la grande édition de 19h45.
 
Pour Maxim Koivogui, les opérations de pré affichage des listes électorales que son institution vient de lancer s’inscrivent dans le cadre de la transparence du processus électoral. Pour M.Koivogui,  avec tout ce que le pays a vécu  par le passé comme problème au tour de la tenue des élections législatives, il est nécessaire de s’entourer de toutes les garanties nécessairespour que le résultat des prochaines législatives soient justes, libres et transparentes.
Raison d’ailleurs pour la quelle, le département transparence de l’institution a cru bon de faire le pré affichage des listes électorales. Ce qui permettra aux électeurs qui avaient des cartes biométriques et ceux qui ont perdu leur carte d’électeur de vérifier si leur nom figure bien sur la liste électorale. N’est ce pas une méthode qui rassure quand on sait que la classe politique accuse régulièrement le pouvoir de préparer une fraude électorale.

En tout cas, le Directeur du département transparence rassure quand à la date du 12 mai pour la tenue effective des élections législatives en Guinée.
L’élection, la  formation et l’installation des démembrements de la commission électorale nationale indépendante en si peu de temps prouve à suffisance que la machine mise en branle par le président de l’institution Bakary Fofana est en marche et à grand pas vers le 12 mai 2013. Et c’est tant mieux.
 
Mohamed Soumah
Partager