Partager

Le  monde devient à la fois plus interconnecté et plus dangereusement divisé jour après jour.  C’est pour inverser cette tendance que l’Ambassade des Etats Unis, à travers sa structure dénommée ‘’Corps de la Paix’’, a mis à la disposition de la République de Guinée 27 nouveaux volontaires  américains dont la prestation de serment a eu lieu ce samedi, 1er Février 2013 au siège du Corps de la Paix au quartier Taouyah dans la commune de Ratoma.

 

Cette prestation de serment des 27 volontaires américains fait suite à neuf semaines de formation intenses qui s’est déroulée à Dubréka. Ils ont été professionnellement outillés dans les matières telles que la Santé Publique et l’Agroforesterie pour dit-on, être toujours au chevet des communautés de chacune des villes de la Guinée, à commencer par le dernier village du pays.

Satisfait d’avoir accompli sa mission de formateur, Ousmane Diallo indiquera : « La présente cérémonie symbolise le couronnement de neuf mois de semaines de formation culturelle au cours de laquelle, les volontaires ont appris plusieurs expériences sur le mode de vie des communautés rurales, le climat, l’environnement  et l’adaptation au sein des familles hôtes. Ils ont tout partagé avec les populations de Dubréka que nous remercions pour l’hospitalité légendaire…»

Pour la directrice du Corps de la Paix, madame Julie Burns : « L’approche de développement du corps de la paix est fondé sur l’esprit d’intégration des volontaires dans la culture du pays hôte. Ce, pour leur permettre d’apprendre la conception de la vie de leurs voisins au village, l’existence humaine, l’organisation de la vie sociale ainsi que la perception de la nature de la et de la pauvreté. Ce qui est plus important, c’est qu’un volontaire ne sera jamais la même personne après son service dans le corps de la paix, et il ne verra plus jamais, la culture américaine avec ses yeux comme avant. Mais, leur succès dépendra des partenaires et autorités administratives et politiques… »

Visiblement ému, l’Ambassadeur des Etats Unis d’Amérique en Guinée, son excellence, Alexander Laskaris dira que la prestation des nouveaux volontaires symbolise et réaffirme  éloquemment la franche coopération et d’amitié séculaire existant entre la Guinée et l’Amérique.

Par ailleurs, le diplomate américain a exhorté ses compatriotes à plus de courage et de détermination, gage certain de leur réussite sur le terrain.

Représentant le Gouvernement guinéen, à la cérémonie, Moussa Kéita, directeur national de la Jeunesse au ministère de l’Emploi Jeunes, a réitéré la volonté du Gouvernement à soutenir la noble mission entamée par les Etats Unis.

‘’Le Gouvernement américain qui symbolise l’inter culturalité, a donné la réponse d’une question pertinente. Car, le volontariat s’appelle partenariat gagnant-gagnant. Comme chaque peuple dispose le gouvernement qu’il mérite, la Jeunesse guinéenne, a le tour de se construire… »

Cette intervention de Moussa Kéita a été suivie  par la prestation de serment des nouveaux volontaires américains à vie. Elle a été dirigée par Julie Burns et Alexander Laskaris qui a, d’ailleurs, passé en revue, les volontaires, impatiemment attendus à l’intérieur du pays.

A noter que le Corps de la Paix a été créé pour l’acte législatif du congrès « Peace Corps act » par l’ancien Président Américain, feu John F. Kennedy il y a 50 ans, en défiant tous les américains surtout, les jeunes, à s’engager au service de leur pays et dans les autres pays du monde. Il s’agit alors, d’un témoignage de l’esprit de bénévolat qui est vivant au sein du peuple Américain  et les autres  peuples du monde entier.

A ce jour, selon les statistiques, plus de 220.000 volontaires ont répondu à l’appel de Kennedy en servant 139 pays à travers le monde pendant 50 ans. Aussi, il y a 8.000 volontaires qui servent dans 77 pays. Et le corps de la paix, après cette prestation de serment, a mis 100 autres jeunes volontaires à la disposition de la Guinée.

Sannou Camara 65 13 00 33

Partager