Partager
Avec la vague de réprobation  qui a accompagné l’annonce de la marche pacifique du 7 février projetée par les partis politiques regroupés au sein du collectif et de l’ADP, les principaux leaders politiques se sont rencontrés.
Au final, il semble que les injonctions de la communauté internationale a pesé sur les leaders. Ils viennent de décider de reporter la marche pour le mercredi prochain.
Difficile de dire ce qui s’est passé, la seule certitude c’est que la classe politique a reculé pour mieux sauter.
L’information a été confirmée par Faya Milimono du Bloc Libéral.
 
Daouda Yansané
64 44 23 43
Partager