Partager
Comme annoncé tout au long de la semaine écoulée, la manifestation de l’opposition interdite par le Ministre de l’Administration du Territoire et de la décentralisation, Alhassane Condé a été autorisée par le président Alpha Condé dans la nuit du samedi.
Et bien ce matin, nos reporters ont promené leur regard sur certaines communes de la capitale guinéenne.
A propos, il faut dire que sur la bretelle Hamdallaye-Bambeto-Cosa, fief du président de l’UFDG, Mamadou Cellou Diallo, la présence des forces de défense et de sécurité, policiers et gendarmes, notamment sont visibles au niveau de tous les grands carrefours. Nous sommes dans la commune de Ratoma.
Par contre au grand marché de Matoto, les femmes du marché comme d’habitude sont massivement mobilisées à la recherche du quotidien.
Au niveau de l’aéroport de Gbessia, les  forces de défense et de sécurité sont visibles sur le grand pont. Justement à propos de l’aéroport, il faut dire que c’est le point de départ retenu par les leaders des partis politiques qui ont appelé à manifester.
Au niveau du grand marché de la capitale guinéenne ou du pays, Madina, l’on a aussi remarqué la présence des forces de défense et de sécurité au niveau du point. Mais à ce niveau,  les boutiques n’avaient pas ouvert et il y avait peu de mouvement contrairement à ce qui se passe à Matoto.
Quand au centre ville de Kaloum, il faut dire que tout se passe bien, les fonctionnaires et autres travailleurs du secteur privé sont presque tous au bureau au moment où nous allions sous presse.
De Matoto en passant par Matam, Dixinn et Kaloum, la circulation reste fluide.
Cependant sur la bretelle Hamdallaye-Bambeto-Cosa, nombreux sont des automobilistes qui ont fuit cette zone de peur d’être victimes par des loubards qui  peuplent le coin et se réclamant de l’UFDG.
Guineelive suit pour vous
Partager