Partager
La salle d’audience de la cour d’appel de Conakry a servi récemment de cadre à la remise du code d’audience civile et pénale au Ministre de la justice, garde des sceaux.  Cette initiative rentre dans le cadre du programme régional  de promotion de l’état de droit et de la justice en Afrique de l’ouest.
 
C’était en présence du Ministre de la justice garde des sceaux, des magistrats, avocats, huissiers de justice, notaires et auxiliaires de justice.
 
La GIZ, sigle de la  Deutsche Gesellschaft Fur International Zusammenarbeit entend doter les magistrats et auxiliaires de la  justice des codes d’audiences civiles et pénales ainsi que le CD-ROM contenant des lois dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet.
La GIZ s’emploie à travers ce projet à renforcer les capacités des acteurs impliqués dans le secteur de la justice.
Dans son discours de circonstance, Mamadou Alpha Diallo, responsable de l’exécution du projet de « promotion de l’état de droit et de la justice » en Guinée a noté que la coopération Allemande au développement  s’est engagée avec ses partenaires de la justice dans un processus de transformation durable des conditions d’offre d’un service public de qualité.
Ce projet régional dira le responsable de l’exécution du projet a pour objectif de renforcer le fonctionnement de la justice par des mesures destinées à qualifier le personnel judiciaire, d’améliorer l’accès à la justice et de soutenir les initiatives de réforme.
 
Pour sa part, le diplomate allemand Mastmat Krausser,  a souligné que son pays tient à cœur la reforme du secteur de la justice en Guinée. C’est pourquoi par le passé, l’Allemagne à opérationnaliser certains axes principaux du plan d’action de la reforme du secteur de la justice.
 Il s’agit entre autre, de la participation de cinq magistrats guinéens aux séminaires régionaux sur des thématiques transfrontalières organisés à Grand Bassam en Cote d’ivoire,  le perfectionnement de 100 magistrats sur des thèmes pertinents au centre de formation et de documentation judiciaire de la Guinée, la planification et le financement des inspections judiciaires 2012 dans toutes les juridictions, polices et gendarmeries de l’intérieur du pays, l’appui technique et financier à la tenue des audiences foraines à Nzérékoré et Guéckédou, le perfectionnement des cadres du ministère de la justice en logistique, les appuis aux ONG impliquées dans la défense des droits de l’homme dans le cadre de l’appui juridique et de la facilitation de l’accès à la justice.
Ce n’est pas tout car selon Mastmat Krausser, la GIZ participe aussi à l’amélioration de l’offre en documentations juridiques et judiciaires.
 
Le ministre de la justice, Me Christian Sow a magnifié la coopération Allemande pour les actions  en faveur de l’état de droit en Guinée.
 
Au nombre de 2000 bouquins, le ministre Sow a rassuré le diplomate Allemand qu’il s’emploiera personnellement à distribuer aux magistrats, avocats, huissiers de justice, notaires, greffiers,  bref à tous les auxiliaires de justice et au centre de formation pour qualifier d’avantage le personnel judiciaire, améliorer l’accès à la justice et soutenir les initiatives de reformes.
 
Notons enfin que  la Cote d’ivoire, le Libéria, la Sierra Léone, le Niger et la Guinée sont les pays concernés par ce projet financé par le Ministère fédéral allemand des Affaires étrangères.
 
Almamy Kalla CONTE
 
64 26 13 70
Partager