Partager
Comme annoncé par votre quotidien en ligne, le président de la commission électorale nationale indépendante  était ce matin au palais du peuple pour conférer avec les représentants des partis politiques.
 
Et même si une soixantaine de partis politique ont répondu à l’appel dont des alliés du pouvoir, il faut dire que le collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition, le Club des Républicains et l’ADP eux ont brillé par leur absence au palais du peuple.
Prenant la parole, le président de la CENI, Bakary Fofana a de nouveau rassuré que la date du 12 mai 2013 est bien tenable. Toutefois, le président de la commission électorale nationale indépendante  reconnaît qu’il y avait des problèmes sur le fichier électoral. Notamment avec des doublons, nombre croissant  des cartes alphanumériques dans la préfecture de Siguiri, la distance océanique qui sépare certains électeurs de leur lieux de vote et bien d’autres électeurs qui n’ont pas vu leur nom sur le fichier électoral.
Pour accompagner les partis politiques qui prendront part aux élections législatives, Bakary Fofana a déclaré que son institution est à la recherche de trois milliards de GNF. Ce montant  qui n’est pas encore obtenu sera distribué aux dits partis politiques.
Pour ce qui est des opérations de révision des listes électorales, elles ont été annoncées pour la semaine prochaine par Bakary Fofana. Sans fixer de jour précis.
 Aux dernières nouvelles, une conférence de presse du Collectif /ADP/CDR se tiendra lundi à la maison de la presse de Coleah sur le « Processus électoral et tenue des élections législatives ».
Au cours de cette rencontre, Mamadou Cellou Dalein Diallo, Président de l’UFDG, Lansana Kouyaté, Président du PEDN, Ibrahima  Kassory Fofana, Président du GPT , Jean Marc Téliano, Président  du RDIG et Aboubacar Sylla de l’UFC,  annonceront officiellement le retrait de leur formation politique du processus électoral.
Et Guineelive suit pour vous
Mohamed Soumah
 
Partager