Partager
Ce mercredi, ils étaient des milliers de personnes à descendre dans la rue pour manifester contre le président Alpha Condé. C’était à l’appel du collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition, du club des républicains et de l’alliance pour la démocratie et le progrès.
Et contrairement aux injonctions du gouverneur de la ville de Conakry, la manifestation  qui est partie d’Enco5 ce matin, des slogans pas du tout catholique et très hostiles au régime du président Alpha Condé étaient sur toutes les lèvres. Morceau choisi : « Alpha Zéro,  faux complot, Bah Oury doit revenir  au pays, a bas Waymark, les guinéens de l’étranger doivent voter », excusez du peu la liste est longue.
Seulement voilà, arrivés au niveau du siège du RPG, parti au pouvoir, situé sur la même bretelle de Hamdallaye, un accrochage violent a éclaté entre pro Alpha Condé et pro-pouvoir. Mais puisque la marche était encadrée, il semble qu’il y a eu plus de peur que de mal. Avec force de l’ordre et  gaz lacrymogène  se sont mêlés aux affaires pour tenter difficilement de  calmer les nerfs.
Notons enfin qu’en haut du cortège se trouvait Mamadou Cellou Dalein Diallo Ibrahima  Kassory Fofana,  Lansana Kouyaté et autres qui affrontaient le soleil au même titre que des milliers de manifestants. Ça marche fort pour le moment en attendant la fin.
 
Partager