Partager
La marche de l’opposition malgré qu’elle ne se passe pas sur l’autoroute Fidel Castro, considéré comme le fief du pouvoir n’est pas sans conséquence sur l’économie du pays.
 
Ces répercussions sur le commerce sont visibles au niveau du grand marché du pays, Madina. La circulation était fluide, de Dixinn gare en passant par la casse, avaria, jusqu’au grand marché de Madina centre, pour ne pas dire tous, la plus part des boutiques et magasins étaient fermés.
Conséquence sans doute du passé et de la peur bleue qui hantent les esprits avec le saccage des boutiques, magasins et le vole des objets et autres marchandises.
 
Guineelive suit pour vous
 
Daouda Yansané
Partager