Partager
Malgré les manifestations des leaders politiques et des propos désobligeants à son endroit, ce qui du moins n’est pas du tout démocratique, le président de la commission électorale nationale indépendante coure derrière la date du 12 mai.
Ainsi, le mardi déjà, la formation des  formateurs avait eu lieu. Et pendant que les leaders de l’opposition regroupés au sein du collectif, du CDR et de l’ADP étaient dans la rue avec leurs  militants, les formateurs avaient été  déployés  sur toute l’étendue du territoire national dont certains quittent d’ailleurs Conakry ce matin, a constaté Guineelive sur le terrain.
Au total, il y aura deux mille CARLE, commission administrative de recensement des listes électorales pour toute la Guinée. Dix membres chacun, soit cinq par CARLE.
Comme promis donc le samedi dernier par le président de la CENI, Bakary Fofana, les opérations de révision des listes électorales ont été bel et bien lancées cette semaine. Et c’est tant mieux.
Notons enfin que de source généralement bien informée, le président Alpha Condé prendra  un décret le 3 mars pour convoquer le corps électoral à 70 jours du jour J, conformément à la loi.
 
Naby Camara
Partager