Partager
C’est toujours la violence sur la  bretelle hamdallaye-Cosa-Bambeto. Ce matin encore, des violences ont éclaté à Hamdallaye, non loin du siège du parti présidentiel.
Sur ce tronçon, la vie  des citoyens est rythmée par des jets de pierres, vols et pillages.
Ainsi, après la mort de  Amadou Têla Bah, c’est au tour de Boubacar Sow de succomber ce samedi, a appris Guineelive. Ce qui porte le nombre de victime à trois.
Pendant ce temps, c’est le calme dans les autres communes de Conakry.
Guineelive
Partager