Home Actualité Grande mosquée Fayçal de Conakry : l’imam Ratib ne veut...

Grande mosquée Fayçal de Conakry : l’imam Ratib ne veut pas voir de corps pour la prière funèbre avec des manifestations !

8
SHARE
A la demande du premier imam de la grande mosquée Fayçal de Conakry, les imams de la capitale guinéenne se sont retrouvés  à la mosquée fayçal de Conakrydimanche dernier. Histoire de parler de la situation socipolitique et économique tendue
 au pays.
 
El hadj Mamadou Saliou Camara en se fondant sur les enseignements du sain coran a brossé les risque que courent le pays avec  des violences à répétitions. Et puisque Dieu demande à chacun de ses créatures de faire son travail, El hadj MamadouSaliou Camara a demandé aux imams de jouer leur partition en disant la vérité à la fois aux gouvernants et aux gouvernés. Il appartiendra selon l’imam à chaque camp d’écouter la parole de Dieu pour cultiver l’attente,la paix et la quiétude au pays.
 
Par ailleurs, le président de l’UFGD, Mamadou CellouDaleinDiallo a pris l’habitude d’envoyer des corps à la grande mosquéeFayçal de Conakry pour la prière mortuaire avant de les convoyés jusqu’au cimetière de Bambetoqu’il considère comme lecimetière de ses « martyrs » pour les enterrer. Et cette semaine n’a pas fait exception à la règle.
Après les violences de la semaine écoulée, Mamadou Cellou Diallo avait encore déclaré demain mercredi comme le jour de l’enterrement de ses martyrs à  Bambetoaprès la grande prière de 14 heures à la grande mosquée où le cortège quittera jusqu’à  Bambeto, soit une distance de 15 km.
Par rapport aux personnes qui trouvent la mort dans les manifestations politiques, l’imam Ratib a été plutôt catégorique. Et  tout porte à croire que El hadj Mamadou Saliou Camara semble en avoir marre. « les imams qui sont là, je vous prie de bien vouloir passer l’information aux citoyens. Ceux qui ont des corps suite aux violences politiques, je leur demande d’enterrer leur mort là où il habite, de ne pas les envoyer à la grande mosquée Fayçal ». fin de citation.
Il reste maintenant  à savoir si  le message du premier imam de la grande mosquée Fayçal de Conakry ne tombera pas dans des oreilles de sourd du  président de l’UFDG, Mamadou  Cellou Dalein Diallo.
 
 Mohgamed Soumah

 

SHARE