Partager
Sidya Touré, Lansana Kouyaté et Mamadou Cellou et autres petits leaders  politiques doivent répondre devant la justice ce jeudi. C’est du moins la confirmation de l’information donnée par votre quotidien en ligne depuis dix jours.
 
A propos, il faut dire que malgré les nombreuses morts sur la bretelle Hamdallaye-Bambeto-Cosa avec des manifestations, les leaders politiques regroupés au sein du collectif, de l’ADP et du CDR étaient encore le 27 février dans les rues de Conakry.
Et comme annoncé par le Ministre de la justice, garde des sceaux, Me Christian Sow, les leaders politiques qui ont appelé à lamanifestions doivent répondre devant la justice. Une façon pour la justice guinéenne selon le Ministre Sow de situer les responsabilités.
Au total, ils sont 13 leaders qui sont convoqués pour s’expliquer devant les juges. Parmi eux, on peut citer le président de l’UFR, Sidya Touré, Lansana Kouyaté, Mamadou Cellou Diallo,  Ibrahima Kassory Fofana pour ne citer que les principaux leaders figurent sur la liste des leaders convoqués.
Aux dernières nouvelles, les leaders convoqués ont promis de répondre à la convocation de la justice mais avec leurs militants, selon nos confrères de RFI, radio franceinternationale.
 
Et Guineelive suit pour vous
Partager