Partager
Le moins que l’on puisse dire, c’est que le fait de l’éloigner de la Guinée au même titre que le capitaine Moussa Dadis Camara pour une question de quiétude sociale n’a pas plus à Sékouba Konaté.
Loin du nord Mali où il devait être puisque haut représentant de la force africaine en attente, Sékouba attend toujours aux Etats Unis.
Cet homme haineux ne digère toujours pas son éloignement de la gestion des affaires publiques. A défaut de rentrer en Guinée puisque Alpha Condé n’en veut pas, Sékouba multiplie des déclarations par medias interposés. Et dans son fourvoiement, il ne cesse de menacer. Tantôt « je vais fournir la liste des personnes aux Nations unis qui trompent le président et le pays, tantôt, je vais dévoiler les secrets de la transition ».
 Difficile de dire si Sékouba Konaté a été à l’école et si oui à quel niveau il a abandonné les études. La seule certitude, c’est que,
  El Tigre ne sait vraiment pas ce qu’il dit. Alors qu’on se le tienne pour dit :
Primo, les Nations Unis ont beaucoup de chose à faire. Banki Moon et les autres n’ont pas besoin de cette liste dont Sékouba parle tant.
Secondo, la présidentielle a été organisée en 2010. La communauté nationale et internationale étaient tous unanimes sauf le camp du candidat malheureux, Mamadou Cellou Diallo.  Les élections ont été justes, transparentes et équitables et pour cause. Sur cinq communes de la capitale, le candidat Alpha Condé a gagné dans quatre communes. Sur les  quatre régions naturelles que compte le pays, Alpha Condé a raflé trois régions.
Tierso, ce que Sékouba Konaté n’a pas dit hier, il ne doit pas le dire aujourd’hui. Au risque de passer à coté puisque personne ne le croit plus vraiment avec ses nombreuses  sorties médiatiques et ses menaces à peine voilées contre Alpha Condé.
 
Comme pour dire que Sékouba doit garder les dessous de la transition guinéenne pour soit. Et c’est tant mieux pour le pauvre général.
 
Mohamed Soumah
 
Partager