Partager
La semaine dernière, le haut commandant de la gendarmerie nationale et Directeur de la justice militaire, général Ibrahima Baldé et son adjoint, commandant Ousmane Camara, alias OC ont pris fonction.
Et pour lier l’utile à l’agréable, général Ibrahima Baldé a décidé de mettre immédiatement sur pied la justice militaire qui ne fonctionne presque pas en Guinée. Pour cela, il a jeté son dévolu sur la résidence 19 de la cité des Nations, non loin du Grand Hôtel Novotel et du palais des nations, communément appelé « petit palais ».
A ce jour, les ouvriers s’activent  pour faire le prétoire et tous les compartiments du nouveau palais qui servira pour la justice militaire, a constaté Guineelive sur place. Et bien qu’elle n’est pas fonctionnel pour le moment, force est de reconnaitre que le premier dossier qui sera devant  cette justice militaire sera sans doute l’affaire des militaires déférés devant cette cour suite à l’attaque du domicile privé du chef de l’Etat, le 19 juillet 2011. Il s’agit entre autre, de l’ancien chef d’Etat major général des armées, général Nouhou Thiam, de l’ex préfet de Dubreka, Commandant Mamadou Bondabon Camara, entre autre.
Il  ne reste maintenant à savoir la composition et le fonctionnement de cette cour.
Naby Camara
 
Partager