Partager
Mamadou Aliou Barry, c’est le nom du dernier accusé dans le dossier de l’attaque contre la résidence privée du chef de l’Etat le 19 juillet 2011 à Kipé. Les 32 personnes présentées devant la cour d’appel ont tous été entendues et les auditions  concernant Mamadou Aliou Barry qui ont commencé depuis la semaine dernière ont pris fin ce soir.
 
Pour la deuxième phase, il y aura des affrontements d’une part et de l’autre, la comparution de certains témoins. Et à l’audience de ce mercredi, des officiers de police et de la gendarmerie nationale ont répondus à l’appel de la cour. Il s’agit du Commandant des services d’investigations et de recherche au PM3, le commandant Gabriel  Tamba Diawara, du Commandant  Abdoul Karim Bah, connu sous le nom de AKB et du Commissaire Fabou.  Ils étaient tous présents dans la salle d’audience ce matin  avant que les avocats de la défense ne demandent au président de la cour de demander aux témoins de sortir de la salle. Ce qui fut fait. 
 
Les trois officiers de police et de la gendarmerie ont été finalement logés au bureau du procureur général qui leur a fait venir en attendant leur tour. Pris à partie par des accusés tantôt  pour  mauvais traitement, tantôt  pour avoir extorquer des aveux par le biais de la torture ou encore retirer de l’argent pour leur libération, les officiers de police et de la gendarmerie seront entendus demain sur la façon dont ils ont travaillé dans cette affaire. ce, à titre de témoin.
 
La question qui se pose maintenant est de savoir si les trois autres officiers supérieurs de l’armée que sont, le haut commandant de la gendarmerie nationale, général Ibrahima Baldé, l’ancien chef d’état major de l’armée de terre, général Boundouka Condé, actuellement attaché militaires à l’ambassade de Guinée aux Etats Unis et l’ancien patron du BATA, bataillon autonome des troupes aéroportées, Colonel Mohamed Aly Traoré seront aussi entendus par la cour. Suite à la demande des avocats de la défense.
 
Les débats se poursuivent et nous y reviendrons.
 
Guineelive suit pour vous
 
 
Partager