Partager
La préfecture de Kouroussa située à quelque 585 km de Conakry la capitale est en proie depuis mardi à de violentes manifestations de la part des élèves de la localité, a confié à Guineelive, un habitant de la localité.
Selon la même source, tout est parti du décès du jeune lycéen Bakary Fanta Oularé de la terminale. Ce dernier qui se plaignait  de maladie a été transporté d’urgence à l’hôpital de Kouroussa lundi tard dans la soirée. Et selon les amis et parents de la victime, les médecins auraient refusé  de donner des soins au malade sans argent. De discussions en discussions avec les amis et parents du malade, les médecins n’ont pas cédé.  Pas question de toucher au malade si les parents ne donnent pas d’argent. Et Bakary Fanta Oularé qui souffrait atrocement est finalement décédé sous les regards des médecins de l’hôpital préfectoral de Kouroussa.
La nouvelle de son décès se rependit alors dans toute la ville et environs comme une trainée de poudre le mardi. Ainsi, élèves et jeunes de la ville sont descendus dans les rues pour protester contre les médecins qui ont été couvert d’opprobre.
L’hôpital préfectoral et certaines infrastructures administratives  de la préfecture de la ville en ont fait les frais. C’est le cas de l’unique ambulance de la préfecture.
Le préfet de la localité selon toujours nos sources a lancé un véritable chasse aux sorcières. Et mercredi déjà, les arrestations se poursuivaient.
Une autre source indique que les personnes interpellées sont gardées au camp militaire de la préfecture.
Joint au téléphone ce jeudi matin, notre source indique qu’un calme précaire règne dans la cité. Avant d’ajouter que les arrestations se poursuivaient toujours.
A propos des hôpitaux et médecins guinéens, il faut dire que  c’est de coutume chez eux. Que ça soit à Conakry ou dans le pays profond, la prestation des femmes et hommes de blousse est purement lucratif. Pas d’argent, pas de soins.  Les médecins refusent de soigner les patients s’ils ne mettent pas d’abord sur la table des espèces sonnantes et trébuchantes.
Et Bakary Fanta Oularé fait parti donc de la longue liste des victimes des médecins véreux qui malheureusement bénéficient de l’impunité totale de la part du gouvernement.
Notons enfin que  le président Alpha Condé est originaire de la préfecture de  Kouroussa même s’il a vu le jour à Boké en Basse Guinée.
Naby Camara
 
Partager