Partager
Le mois de mars qui tire à sa fin, n’a pas du tout été rose sur le plan de la situation sanitaire au pays du président Alpha Condé. Deux grandes préfectures situées respectivement en moyenne et haute Guinée  sont touchées par des épidémies de cholera et méningite et la situation n’est guerre reluisante.
 
Ainsi à Mamou, une épidémie de choléra s’est déclenchée. On dénombre 74 cas et 4 décès.
A Siguiri, la méningite fait aussi des ravages avec 223 cas détecté et  29 décès enregistrés, rapporte le Ministre délégué à la santé et à l’hygiène publique, Dr Naman Kéita.
En termes de mesure, le ministre a annoncé la dotation des centres de santé des localités concernées en produits, le renforcement des capacités de prise en charge. Et il est aussi conseiller aux populations de se présenter  immédiatement au centre de santé plus proche dès l’apparition des premiers signes.
Et si des dispositions urgentes ne sont pas prises, la situation risque de  dégénérer et se propager dans les régions de la moyenne, haute et Guinée forestière.
 
Naby Camara
Partager