Home Actualité Retour au bercail pour capitaine Moussa Dadis Camara ?

Retour au bercail pour capitaine Moussa Dadis Camara ?

1
SHARE
Depuis la semaine dernière, des rumeurs persistantes courent à travers Conakry et le reste du pays sur le retour en Guinée du président  du CNDD, conseil national pour la démocratie et le développement, Caitaine Moussa  Dadis Camara.
Selon nos sources, sa vieille maman actuellement hospitalisé au Maroc « serait entre la vie et la mort ». Et le bouillant capitaine voudrait accompagner sa chère maman au bercail : la Guinée qui lui vu naître et grandir.
Capitaine Dadis selon nos sources est soutenu  dans cette logique par la communauté de la Guinée forestière qui trouve injustifié le maintien du président du CNDD à Ouagadougou alors que la CPI ne lui a pas encore inculpé formellement.
Seulement voilà, problème. Capitaine Moussa Dadis Camara et son ancien ami, Sékouba Konaté sont des prisonniers personnels du président Alpha Condé. Et pour cause.
Le premier doit s’expliquer sur les douloureux événements du stade du 28 septembre à la date du même nom en 2009.  Ce jour là, une manifestation de l’opposition a été réprimée dans le sang. Le gouvernement si nos souvenirs sont bons avait parlé de 56 morts et des centaines de blessé et les organisations de défense des droits de l’homme d’au moins 150 morts de des milliers de blessés et des personnes disparues. La CPI, cour pénale internationale tient toujours le dossier.
Le second, nous voulons nommer le très controversé président de la transition, général Sékouba Konaté est considéré  par les cadres de la banque centrale comme le plus grand prédateur de  l’économie guinéenne de toute l’histoire du pays. En un an de présidence, il a bouffé plus que le premier président de la Guinée indépendante, Ahmed Sékou Touré 26 ans au pouvoir, général Lansana Conté 24 ans et Capitaine Moussa Dadis Camara moins d’un an.
Pour cette raison, Alpha Condé a cru bon de mettre Sékouba entre parenthèse pour qu’il soit loin de la Guinée au risque de provoquer le courroux du contribuable guinéen qui a longtemps  souffert de la gestion catastrophique de Sékouba.
Et puisque les élections législatives pointent à l’horizon, Alpha Condé ne manque pas aussi de visé électoraliste.
Alors est-ce cette semaine sera le retour au bercail pour capitaine Moussa Dadis Camara ? Rien n’est si sûr.  Et s’ c’est le cas, à quand le retour du prédateur Sékouba ?
L’arrivée des deux guinéens qui ont marqué du moins négativement le pays est-il un bon signe pour le pays ?
Le président Alpha Condé qui est actuellement sauvé par la communauté forestière pour accepter le retour du capitaine Moussa Dadis Camara appréciera ans doute.
 
Mohamed Soumah

 

SHARE