Partager
Depuis la semaine dernière, les jurés et accesseurs du président de la cour d’appel Me Fodé Bangoura ne cessent de se lamenter pour des problèmes de primes. N’ayant pas obtenu gain de cause, les jurés ont tout simplement décidé de passer à la vitesse supérieur ce matin en boudant les audiences.
 
 
Et puisqu’il est impossible de tenir des assisses sans jurés, les audiences de ce jeudi n’ont pas eu lieu.
Pour en savoir un peu plus, un groupe de journaliste qui couvre ce procès depuis janvier a rencontré l’avocat général, William Fernandez.
Parlant des raisons de la non tenue des assisses, il a laissé entendre que deux jurés sont malades et injoignables au téléphone. « Et puisqu’ils ne logent pas au centre ville de Kaloum, nous avons estimé qu’il faut reporter l’audience à demain puisque sans jurés, il ne doit pas y avoir d’assisses, selon les lois guinéennes ».
A  la question de savoir si ce n’est pas un problème de prime, l’avocat général déclare « écouter, je ne sais pas, si c’est ça puisque avant la tenue des assisses, il y a toujours un budget. Mais je ne sais pas vraiment, puisque le Procureur général qui est mon chef ne m’a pas dit ça, moi je reçois régulièrement mes primes. Toutefois, si c’est ça, nous allons régler le problème de prime  aujourd’hui même pour reprendre les débats demain ». Langue de bois quand tu nous tiens !
A propos, de source généralement bien informée, Guineelive a appris que les jurés ont bel et bien boudé les audiences à cause de ce problème de prime.
Mais puisque l’avocat général a promis que le problème sera réglé aujourd’hui  même pour que les audiences reprennent demain, c’est tant mieux pour les jurés.
Et Guineelive suit pour vous
 
 
Partager