Partager
Contrairement à la marche de l’opposition, la casse, fief du président Alpha Conte vie dans une ambiance festive. Des centaines de jeunes battent des  tamtams et autres instruments de musique. Ils chantent et dansent à leur gé  sur l’autoroute Fidel Castro. Ce, jusqu’au niveau du pont de Dixinn gare.
Seulement voilà, problème. C’est justement l’itinéraire choisi par l’opposition radicale  pour marcher sur Conakry. A savoir, rond point Gbessia-Pont du 8 novembre. La casse est donc un passage obligé pour arriver au pont du 8 novembre.  Des risques d’affrontement sont donc grands. D’autant plus que le grand marché du pays, nous voulons parler du marché Madina  se trouve non loin de la casse.
Et avec cette période de vache maigre, de manque de travail avec des entreprises et sociétés  fermées, le vandalisme n’est pas aussi à écarter.
Par ailleurs, dans la nuit du mercredi jeudi, le gouverneur de la ville de Conakry, chef de bataillon, Commandant Sékou Resco Camara avait dans un communiqué demandé  à l’opposition de délocaliser la marche vers la route de Donka. Histoire selon le gouverneur de ne  pas donner l’occasion aux loubards de se livrer au vandalisme comme ça été  le cas la dernière fois.
De leur coté, les partisans de l’opposition radicale commencent à rallier le rond point de Gbessia. Mais au moment où nous allions sous presse, les leaders de l’opposition étaient invisibles sur le terrain.
Peut etre qu’il est encore trop tôt pour sortir.
 
Daouda Yansané
 
664 44 23 43
Partager