Partager

Après la publication de notre article sur  la date limite du dépôt des candidatures pour les élections législatives du 30 juin qui a expiré hier jeudi comme  préalablement annoncé par l’institution de Bakary Fofana, les membres du bureau de la CENI, commission électorale nationale indépendante se sont de nouveau retrouvés ce vendredi pour donner une nouvelle chance à l’opposition radicale, dit-on.

 

 

De source proche du service communication de l’institution chargée d’organiser les élections, on nous apprend que le dépôt des candidatures va désormais continuer jusqu’au 8 mai prochain. La même source a indiqué  » nous recevons des candidatures au siège de la commission à la villa 15 de la cité des Nations à partir de ce vendredi jusqu’au 8 mai tous les jours même les jours non ouvrables, c’est à dire samedi et dimanche ».

Joint au téléphone  par Guineelive, une source proche du président de l’UFR, union des forces républicaines, Sidya Touré a soutenu mordicus qu’à ce jour, aucun leader de l’opposition radicale n’a encore déposée sa liste de candidature à la commission électorale nationale indépendante.

Aux dernières nouvelles, les leaders regroupés au sein du Collectif  des partis politiques pour la finalisation de la transition, de l’alliance pour la démocratie et le progrès, du Club des républicains et du FDP se consultaient encore ce  vendredi pour arrêter une conduite à tenir face au dépôt des candidatures.

Est-ce  la raison pour la quelle la commission électorale nationale indépendante a prolongé la date du dépôt des candidatures? malin celui qui le dira.

La seule certitude, c’est qu’en politique, tout est possible pour arriver à destination.

 

 

Almamy Kalla CONTE

 

664 261 370

Partager