Partager

 

   La culture de la paix civile en Guinée est l’affaire de tous : civile, militaire, enseignant, couturier, paysan et autres corps de métiers sans aucune discrimination. 

Cependant, la Guinée, c’est le seul et l’unique héritage que les guinéens ont en commun depuis l’aube de l’Humanité.

 

Ne mérite-t-elle pas respect, protection et reconnaissance afin qu’elle puisse être utile à ses filles et fils des quatre régions naturelles.

Colonel Farimba Camara, en service à l’Intendant Général des Forces Armées au Camp Almamy Samory Touré, s’investit effectivement dans cet idéal.

«  Si vos actions permettent de conquérir un seul cœur par jour dans la culture de la paix, il faut persévérer. » Dixit le Colonel Farimba Camara.

‘’La peur du gendarme, est le début de la sagesse’’ Dit-on.

Ainsi dit, cette phrase du colonel est plein de significations surtout en cette période où, les tensions éclatent partout, ce, suite à l’absence du dialogue entre pouvoir et opposition qui préfère la rue pour se faire entendre.

La culture de la paix en Guinée, ça y va dans l’intérêt du peuple des douloureux évènements qu’a connus le pays ces derniers temps et sous des régimes dits ‘’Démocratiques’’.

A l’entendre, le colonel Farimba plaide indirectement en faveur de la réouverture du dialogue dont l’issue procurera de l’emploi pour les jeunes de Guinée frappés par le  chômage.

Sannou Camara 655 13 00 33

Partager