Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le régime du président Alpha Condé se veut démocratique.  Raison pour la quelle, toutes les manifestations organisées par l’opposition radicale depuis 2011 pour dénoncer les conditions d’organisations des élections législatives sont autorisées.

 

Ainsi, dans un communiqué lu sur les antennes de la télévision nationale aux éditions de 20h30, le gouverneur de la ville de Conakry, Sékou Resco Camara  a autorisé la marche mais avec une et une seule condition.

Cette marche contrairement  à la volonté de l’opposition radicale partira selon le bon vouloir du gouverneur de la ville de Conakry du rond point Hamdallaye en passant par le rond point Belle- vue, Dixinn-mosquée pour  aboutir à  l’esplanade du palais du peuple.

L’Autoroute Fidel Castro Ruz  aux dires de Sékou Resco Camara est interdite à la marche et pour cause. Le gouverneur évoque des raisons de troubles à l’ordre public et surtout le grand marché de Madina qui reste le poumon économique du pays.

Il reste maintenant à savoir si les injonctions du tout puissant gouverneur  tomberont dans de bonnes oreilles.

 

Mais puisque c’est demain jeudi, attendons de voir ….

 

Naby Camara

Partager