Partager
Avec le changement promis aux guinéens par le président Alpha Condé, l’on avait penser que c’était fini avec les mamayas  du parti au pouvoir et autres louanges ou cultes de la personnalité du chef de l’Etat sur les antennes de la télévision nationale.
Mais que nini ! à voir de très près ou regarder cette télévision nationale, notamment avec ce qui se passe maintenant, il y a de quoi être révolté surtout quand on n’est journaliste professionnel.
 
La rubrique dénommée « Info Plus » qui passe en boucle les évènements saillants  et d’une très grande importance pour le pays est transformé en tribune de « mamaya politique » pour le RPG, rassemblement du peuple de Guinée, parti au pouvoir.
Si l’ancien président,  le regretté général Lansana Conté était considéré comme un « dictateur » par l’opposant historique Alpha Condé qui dénonçait les prises de position de la télévision nationale  en faveur du pouvoir, les citoyens sont formels. « la RTG sous le régime du président Alpha Condé fait  pire que sous le régime Conté », a confié à Guineelive une femme en service à la SOTRAGUI.
Pour preuve, cette dame avait le courant électrique chez elle dans la nuit du jeudi à vendredi. Elle a donc eu la chance de suivre d’abord le journal de la télévision privée « EvasionGuinée ». C’était pour se renseigner sur les dégâts causés par la forte pluie qui s’est abattue jeudi sur Conakry causant d’importants dégâts matériels. « j’étais vraiment édifiée par le journal sur ce qui s’est passé dans la capitale et dans le pays profond avec des sites touristiques qu’on a montré en lambeu. Mais quand j’ai japer pour capter la télévision nationale à 20h30, j’ai été ahurie que ce médias d’Etat nous serve des mamayas de Siguiri, N’zérékoré et d’autres localités du pays avec des histoires de l’unité nationale alors que les citoyens de Conakry avaient leurs pieds dans l’eau. J’étais vraiment déçu et je me demande où se trouve le changement. Mais de mon constat personnel, je peux vous dire que la télévision nationale se portait mieux au temps du feu général Lansana Conté qu’au temps du président Alpha Condé puisque la déontologie et le traitement professionnel de l’information entre les différentes parties à foutu le camp », se désole la dame.
Cette dame ne croyait pas bien dire et sans faire de publicité gratuite pour  la télévision privée « Evasion Guinée », il faut dire qu’elle est devenue incontestablement la télévision la plus suivie du pays. A peine naissante, cette télévision est capable d’envoyer des reporters jusque dans le pays profond pour traiter des sujets d’une extrême importance. 
Mais  pour passer sur  les antennes de la télévision nationale, il faut absolument organiser des mamayas au compte du président Alpha Condé pour se faire voir par les medias d’Etat. La souffrance des populations et leur quotidien  plutôt difficile sont complètement oubliés.
Et si la nomination de Togba Césaire Pogkomou comme Ministre de la communication, de Yamoussa Sidibé comme Directeur général de la RTG et de Fodé Tass Sylla comme directeur de la télévision nationale avait suscité un espoir puisqu’ils sont des hommes d’expériences et rompu à la tâche en ce qui concerne la télévision nationale, force est dereconnaître que ce maigre espoir n’anime plus les citoyens.
La désolation est totale. Comme pour dire que le changement promis par Alpha Condé se fait toujours attendre. Pauvre de nous.
 
 
Mohamed Soumah
Partager