Home Actualité CAN 2019 en Guinée Les Stades de Kankan et N’Zérékoré dans...

CAN 2019 en Guinée Les Stades de Kankan et N’Zérékoré dans le viseur du Comité préparatoire !

4
SHARE

En prélude à l’organisation de la Coupe d’Afrique des cadets en Guinée courant de l’année 2019, le Président du comité préparatoire a animé ce lundi, 20 mai 2013 une conférence de presse avec pour objectif expliquer les enjeux et défis liés à l’organisation d’un évènement à grande échelle et amener les décideurs guinéens à mettre des bouchers doubles, car, le lobbying étant de grande de taille.     

 

Thierno Saïdou Diakité, chroniqueur sportif et consultant du comité préparatoire plantera le décor et parler des enjeux et défis liés à l’organisation de la CAN cadets en Guinée: « Nous allons proposer une démarche responsable au comité exécutif de la CAF. A l’instant T, la Guinée ne dispose que deux sites susceptibles de recevoir les compétitions sportives.  C’est pourquoi, est-il important que le gouvernement guinéen meuble le comité préparatoire. Dans les jours à venir, une feuille de route sera soumise à l’approbation du comité de exécutif de la CAF. »

La concurrence, dira Diakité, est une épreuve rude, le projet de la CAN est un projet de développement pour toute la Guinée qui déjà franchis un grand pas avec la signature d’un arrêté portant création, attribution et composition du comité préparatoire de la candidature guinéenne à l’organisation de la coupe d’Afrique    

Atouts de la guinée dans cette affaire dépendra certes, de la pertinence du cahier de charge, du lobbying et du dossier technique devant être soumis au suffrage du comité exécutif de la CAF.

Amadou Touré, consultant du comité préparatoire, dira qu’il faille valoriser les infrastructures sanitaires, sportives qui, jusqu’ici, ne sont pas encore aptes pour accueillir les grands évènements sportifs. Car dit-il, ce projet est le rêve de toute la jeunesse de la nation guinéenne. D’où l’interpellation des décideurs politiques pour permettre à la Guinée de décrocher ce projet capital.

Il faut cependant, noter que les pays tels l’Algérie, le Nigéria, la République Démocratique du Congo (RDC)  et le Sénégal entendent postuler pour la même opportunité.  Aux dernières nouvelles, le Sénégal envisage une coorganisation avec  la Gambie dans l’optique d’aboutir à un règlement du conflit casamançais.  

 Sannou Camara 655 13 00 33

SHARE