Partager

Ancien ministre des Finances sous Général Lansana Conté, Cheick Ahmed Camara est élu président du Bureau Exécutif de la Coordination de la Basse Côte. Il a été investi dans ses fonctions ce samedi, 19 mai 2013 à Tanènè Bouramaya sous  la présidence de Kountigui de la Basse Guinée, Almamy Sèkhouna Soumah.

 

A rappeler l’élection  de Cheick Ahmed Camara à cette poste, intervient juste après une série de souffrances subies par les fils de la Basse Côte,  victime de fausses promesses électorales,  de critiques subjectives de la part de certains dirigeants.

Objectif d’installer du Président du Bureau exécutif de la Coordination de la Basse Côte, de faire revivre certaines valeurs de la Basse Côte, de discuter des problèmes qui minent  et de prendre en main les destinées de leur Région.

A cet appel de Kountigui, plusieurs fils ressortissants de la Basse Côte notamment, Sidya Touré, Président de l’Union des Forces Républicaines (UFR), Dr Fodé Oussou Fofana, Vice Président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) ainsi que les Kountigui des huit préfectures de la Basse Côte et les représentants de la Coordination du Fouta Djallon.

Ousmane Camara alias ambassadeur, membre du comité d’organisation a, au nom  de Kountigui de la Basse Côte, Almamy Sèkhouna Soumah remercié les uns et les autres pour la qualité de la mobilisation.

Ensuite, il demandera aux fils de la localité citée haut, de s’unir sociologiquement et socialement, s’entendre et se donner la main en vue dit-il vaincre l’ennemi, quelque soit la provenance.

Les représentants des huit régions que compte la Basse Côte, ont tour à tour agréé l’installation du Président du Bureau Exécutif de la Basse Guinée, en l’occurrence, Cheick Ahmed Camara, ancien ministre du ministère des Finances et de l’Economie sous le feu Général Lansana Conté.

Selon les portes paroles des régions de Dubréka, de Fria, de Boffa, de Forécariah, de Boké, de Kindia, de Coyah et de Télimélé se sont montrés décidés de faire relever la Basse Côte qui, d’après eux, aura perdu beaucoup de ses valeurs notamment, la fraternité, la loyauté, la franchise et la sincérité.

Quant à eux, les Kountigui des cinq communes de Conakry accentueront leurs allocutions sur la restauration des valeurs ancestrales de la Basse Côte. Il n’y a pas longtemps, on nous a traités de tous les noms d’oiseaux à savoir : les poulets de ferme, les chargeurs bac le clinex et autres appellations bizarre.

‘’A compter de ce jour, nous ne voterons plus pour ceux qui viennent manger sur notre dos, cela est terminé. Et nous mettons en garde les opportunistes qui se servent de la basse Côte pour faire de sous. Des postes de responsabilités, nous n’en voulons pas, nous voulons l’union des fils de notre région. Se servir de nous pour être aux affaires et, nous n’aiderons plus celui qui ne nous aide pas, cela est terminé… » A précisé El Hadj Ousmane Nongo Soumah, Kountigui de Kaloum.

Désormais, nous ne voulons pas voir quelqu’un brûler des pneus dans les rues, casser des boutiques et magasins des pauvres commerçants de la basse Côte, mère de trois régions naturelles. Car, si la Basse Côte n’est pas unie, ce sont les dirigeants qui seront les médiateurs. Indiquera Tigana Soumah, porte parole de la Jeunesse de la Basse Guinée.

Cet évènement n’est pas seulement l’affaire des fils de la Basse Côte, elle concerne aussi la Coordination du Fouta Djallon qui est voisin direct de cette localité, riche en ressources humaines. Ensuite, elle symbolise l’union, la parfaite harmonie et la bonne cohabitation qui ont toujours existé entre le Fouta Djallon et la Basse Guinée. Témoigne ainsi El Hadj Abdoulaye Baldé, représentant de Kountigui de la Coordination du Fouta qui soutient également le choix porté sur la personne de Cheick Ahmed Camara.

Visiblement comblé de joie, Almamy Sèkhouna Soumah, Kountigui de la Basse Guinée  demandera aux filles et fils de sa Coordination de s’unir, s’entendre et travailler main dans la main pour dit-il, inverser la donne et redorer le blason en vue de redonner à la Base Côte son image de marque d’antan.

Proclamé officiellement Président de la Basse côte, Cheick Ahmed Camara a promis d’assainir la Basse Côte en luttant contre l’injustice, la malhonnêteté, l’égoïsme et l’opportunisme.

Tenant compte de la lourdeur de la tâche qui lui est assignée par ses pairs, le Président du bureau exécutif de la Basse Côte a tendu la main à tous les enfants ressortissants de la région dont il est issu. Un appel qui a été ovationné par l’assistance venue pour la circonstance.

Sannou Camara 655 13 00 33

Partager