Partager
Depuis qu’il a pris le décret convoquant le corps électoral, le président Alpha Condé ne dorme presque pas, a confié à Guineelive une source proche du petit palais du feu général Lansana Conté où Alpha Condé passe actuellement la nuit.
Il ne cesse de recevoir des coups de fil venus de ses pairs de la sous région, de l’Afrique et surtout des géants de ce monde pour l’interpeller sur les violences en cours, notamment sur la bretelle hamdallaye-bambeto-Cosa.
 
Le 3 juin, aura  à Conakry selon nos sources une rencontre sur l’initiative du facilitateur de la communauté internationale, Saïd Djinnit avec les acteurs politiques guinéens, mouvance et opposition.

La France  qui est à l’initiative de cette démarche a, selon nos sources demandé au président Alpha Condé de revenir sur son décret pour faciliter la participation de toutes les parties aux prochaines élections législatives.

A en croire nos sources, le président guinéen qui a quitté Conakry ce soir pour l Tokyo, la capitale du pays du soleil levant, le Japon  a donné son accord de principe.
Le lundi 3 juin sera donc décisive pour la suite des événements puisque  Saïd Djinnit  va annoncer la nouvelle tant attendue par l’opposition radicale.
Comme pour dire que la sortie de l’impasse politique n’est peut être pas loin.
 
Ousmane Cissé
 
Partager