Partager
Au mois d’octobre 2012, nous avons publié un article dans les colonnes de Guineelive pour attirer l’attention des plus hautes autorités guinéennes sur les combines de leurs représentants à Bruxelles, nous voulons nommer Dr Ousmane Sylla, ancien Ministre et Recteur de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry, aujourd’hui ambassadeur de la Guinée à Bruxelles.
Selon nos sources, demain 4 juin, restera aussi une date mémorable pour de nombreux guinéens. Ils seront plusieurs dizaines de guinéens à être expulsé vers la Guinée à partir de la Hollande, a confié à Guineelive un guinéen concerné par la mesure.
Notre informateur affirme que la semaine dernière, une  délégation guinéenne était  aux Pays-Bas pur « aider les autorités  Hollandaises à  expulser les guinéens vivant en situation irrégulière dans ce pays ». Et vraisemblablement, ça devait commencer  ce  4 juin, confie la même source.
On reproche à  Ousmane Sylla, ambassadeur de Guinée dans le Benelux d’avoir signer les laissez-passer sous les ordres du Ministre guinéen des Affaires étrangères, François Lounceny Fall, moyennant des pots-de vins, dit-on.
Pour avoir sa version des faits, nous avons tenté de joindre mais en vain le Ministre d’Etat chargé des affaires étrangères et des guinéens de l’étranger.
Dans ce jeu de cache-cache, Dr Ousmane Sylla, ambassadeur est accusé de n’avoir rien fait pour protéger les guinéens de maltraitance et de traitements dégradants et inhumain que les policiers Hollandais inflige aux guinéens en situation irrégulière.
La gestion de nos compatriotes vivants à l’étranger est contrairement aux autres pays de la sous région toujours été  le dernier souci des autorités en charge des Affaires étrangères. A propos, l’absence d’une diplomatie offensive est pointée du doigt par de nombreux guinéens vivant à l’étranger.
 
Ousmane Cissé
 
Partager