Home Actualité Examen nationaux: Le coup de cloche a sonné pour les épreuves du...

Examen nationaux: Le coup de cloche a sonné pour les épreuves du baccalauréat unique

2
SHARE

Après l’examen d’entrée en septième année et le brevet d’étude du premier cycle, ce lundi 3 juin 2013 fut le tour des candidats au baccalauréat a affronté les épreuves du baccalauréat unique session 2013.

Dans la commune de Matam, ce sont le ministre en charge de l’enseignement technique et la formation professionnelle Albert Damantang Camara et le conseiller en charge des questions stratégiques au ministère des sports et de l’emploi jeune  qui ont présidé cette cérémonie de lancement des épreuves au lycée premier Mars et le collège  Carrière.

En prélude au lancement, le ministre  Albert Diamantant Camara a indiqué : « comme les précédentes classes à savoir l’entrée en septième année et le brevet d’étude du premier cycle, je me félicite de la qualité de l’organisation du déroulement de ces épreuves sur toute l’étendu du territoire national. Je pense que tout le monde est d’accord avec ce concept de tolérance zéro. Depuis 2011 les diplômes que nous  obtenons signifient effectivement quelque chose, donc aujourd’hui l’Etat est venu sur le terrain pour montrer que nous sommes présents et nous nous occupons d’eux. Nous sommes aussi venu marquer notre solidarité au personnel enseignant dans ce travail de qualité et rassurer les jeunes élèves que nous  sommes là pour leur permettre d’avoir des formations de qualité et des diplômes qui sont reconnus partout dans le monde. Tolérance zéro c’est toute la signification et nous souhaitons de poursuivre dans cette logique » a-t-il souligné le ministre

Par ailleurs, Ousmane Bangoura  conseiller du ministère des sports et emploi jeune représentant du ministre dira, « le sérieux dans lequel ces examens se déroulent du lycée premier mars jusqu’au collège carrière l’atmosphère est bonne. Le ministère de l’enseignement  pré-universitaire a mis un accent particulier  sur l’organisation pour faire de ce déroulement du baccalauréat unique  un examen de qualité, et je crois que le mot d’ordre de tolérance zéro est suivi à la règle. Nous pensons qu’au niveau des élèves et enseignants vont tous  œuvrer pour des examens très propre qui seront débarrasser de toutes procédures pouvant nuire le déroulement ».

De son coté la directrice de l’éducation de communale de Matam Mme. Hassanatou Deen Diallo a tout d’abord présentée la physionomie de la liste des candidats dans  sa commune « la commune de Matam a 4130 candidats dont  1179 filles soit 28,54 pour cent.ces candidats sont repartis dans 199 salles pour un groupe de surveillant de 277 personnes. Elle dira ensuite, « notre département s’est battu pour nous envoyer tous ce qu’il faut pour le bon déroulement de ces examens. Nous avons reçu les matériels à temps des ti sorte et des badges pour identifier nos surveillants et les enfants aussi ont leur carte et leur fiche de table, tout cela nous permet de faire un examen dans la plus grande transparence sans autre moyen de malversation. Nous avons des cas d’absence dans certaine salle qui sont indépendamment de notre volonté, c’est une œuvre humaine car toute œuvre humaine est imparfaite et aussi les plus réguliers sont dans les salles et sont prêt a abordé le suijet.la tolérance zéro reste et demeure pour cette année aussi, ne doivent etre admissent que ceux qui méritent. Les surveillant doivent travailler dans le plus grand professionnalisme pour permettre aux candidats de bien travailler dans la sérénité »a fait savoir la directrice.

A la fin du lancement des epreuves,le ministre et sa suite ont effectué des visites dans certains centre d’examen de la commune, ou nous avons remarquer les mêmes climat de sérénité.

Daouda Yansané

SHARE