Home Actualité Lutte contre l’insécurité à Conakry: Le Gouverneur Resco implique les responsables locaux

Lutte contre l’insécurité à Conakry: Le Gouverneur Resco implique les responsables locaux

2
SHARE

Les Maires et Chefs de quartiers semblent incontournables pour mieux lutter contre l’insécurité à Conakry qui prend de l’ampleur à Conakry. C’est qu’estime le Gouverneur de la Ville de Conakry qui les a rencontrés ce mardi, 11 juin 2013 au siège du Gouvernorat dans la commune de Kaloum.

 

Avec les Présidents des délégations Spéciales, Chefs de quartiers et chefs secteurs des cinq communes de Conakry, le Gouverneur a parlé des sujets intéressant la vie des populations guinéennes.

Voici quelques propos du Commandant Sékou Resco Camara : « Prenez vos dispositions, n’ayez peur de rien si vous  avez confiance en celui qui vous a mandatés. Prenez soins de vos populations sans lesquels, votre autorité serait vouée à l’échec.  Les Maires et les chefs de quartiers constituent mon état major, car, sans leurs apports, il me serait très difficile d’accomplir ma mission. C’est le lieu et  le moment de saluer votre courage, votre engagement de restaurer la paix et la quiétude dans vos quartiers respectifs. Je vous demande d’être très vigilants, les petites réunions ont repris dans certains quartiers. Il n’est pas interdit de faire les meetings, il faut respecter les procédures normales…»

Parlant de corruption dans certains milieux carcéraux, le chef de Bataillon a pointé du doigt la célèbre Maison Centrale de Conakry à partir de laquelle, certaines opérations sont dirigées.

Tenez !  On  libère aussi des bandits pris avec des armes parce que tout simplement, les parents de ces derniers ont versé de pots de vain. Témoigne Resco.

Il se dit au regret de constater un tel comportement au niveau de la maison centrale de Conakry où libère des gangs avec 15 millions de francs guinéens.

Toujours selon le Gouverneur, c’est à la maison centrale on trouve encore des bandits qui détiennent de téléphones portables, toute chose qui leur permet de communiquer avec ceux qui les commissionnent pendant qu’ils opèrent la nuit.

Expert en armes assaut,  le chef de Bataillon a jugé utile d’impliquer les chefs de quartiers auxquels il a demandé de sensibiliser leurs populations dont la sécurité doit être garantie, surtout en cette période de grandes pluies.

Pour réussir le combat, Sékou Resco Camara a promis de saisir le Régisseur de la Maison Centrale, les Escadrons Mobiles ainsi que la Justice en vue de mettre un terme au gangstérisme qui bat son plein à Conakry.

‘’Il existe désormais un second bureau au sein du Gouvernorat de Conakry.  Un bureau qui sert de cadre à la rencontre le gouverneur et le chef de quartier ou le chef de secteur qui aura failli à son devoir. Donc, un lieu pour corriger les perturbateurs de l’autorité du président du Conseil de ville.  Faites bien votre travail et, évitez de passer dans ce bureau’’. 

Enfin, le gouverneur a demandé à ses collaborateurs directs de veiller à la destruction des concessions de manière arbitraire et privilégier l’intérêt public sur l’intérêt individuel.

Pour mieux véhiculer le message, le chef de Bataillon entamera ce mercredi, 12 du mois-ci, une offensive dans les quartiers de Conakry. Une occasion de mobiliser les troupes de la mouvance présidentielle pour dit-il, la victoire éclatante du RGP- arc-ciel aux législatives prochaines.

                                                                        Sannou Camara 655 13 00 33

SHARE