Partager

Le président de l’UFDG, union des forces démocratiques de Guinée, Mamadou Cellou Dalein Diallo devrait en principe répondre à la convocation du Tribunal de première instance de Dixinn pour des actes d’accusations qui pèse sur lui. C’est sur une plainte de Malick Sankhon que Cellou a été convoqué par le tribunal.

 

Pour rappel il  y a deux mois, le directeur général de la caisse nationale de sécurité sociale, Malick Sankhon avait été accusé au même titre que certains cadres de l’administration guinéenne, notamment le directeur national du patrimoine bâti public, Moustapha Naité, le gouverneur de la ville de Conakry, commandant Sékou Resco Camara et le Moussa Kabassan Kéita de financer des loubards pour « donner la mort » aux manifestants pacifiques.

Ce qui n’avait pas été du goût de Malick Sankhon qui avait qualifié Mamadou Cellou Dalein Diallo de têtue qui  faisait des affirmations gratuites sans preuves. A propos, le directeur général de la caisse nationale de sécurité sociale avait promis de porter plainte contre Cellou « pour diffamation ». nous avons longtemps poireauté devant le tribunal de Dixinn sans voir l’ombre du prévenu, nous voulons nommer Mamadou Cellou Dalein Diallo. Il était 12h quand nous quittions les lieux.

Est-ce à dire que Mamadou Cellou Dalein Diallo est au dessus de la loi ? les jours à venir nous édifiera sans doute.

 

Ousmane Cissé

 

Partager