Partager

Le Pr. Abel Akambi Afouda, le tout nouveau Président du Partenariat Ouest Africain de l’Eau, a séjourné à Ouagadougou  du  06 au 11 Juin 2013. Une première visite de prise de contact, d’imprégnation des dossiers, d’orientation du Secrétariat Exécutif de l’institution sous régionale et d’échange avec son prédécesseur. Le séjour a aussi été mis à profit pour rencontrer certains partenaires régionaux.

 

 Au titre des initiatives et projets en cours, le Secrétaire Exécutif, M. Dam Mogbante a présenté entre autres, le projet sur le renforcement des institutions de gestion des eaux transfrontalières en Afrique (SITWA), le Programme Eau, Climat et Développement (WACDEP) qui est une initiative du GWP en partenariat avec le conseil des ministres africains de l’eau et le plaidoyer sur la ratification par les pays de la région de la Convention des Nations Unies sur les eaux partagées.

La présentation de ces initiatives ainsi que des plans de travail régional et du WACDEP ont permis au nouveau Président de relever tous les points sur lesquels des appuis sont attendus de sa part. Cela lui a permis de noter les attentes du Secrétariat et des Partenariats Nationaux de l’Eau PNE pour mieux asseoir le GWP dans la région.

Prenant bonne note de toutes les attentes, le Président Abel Akambi Afouda les considère comme des défis qui doivent être relevés et a promis de s’y investir autant qu’il le peut.  Il a également noté tout le travail qui a déjà été abattu pour que le GWP accède à son autonomie de gestion auprès des autorités du Burkina Faso avec le concours de l’institution hôte sous la houlette du Président sortant, Hama Arba Diallo.

Pour marquer sa prise de responsabilité à la tête du GWP dans la région, le Premier responsable a rendu des visites de courtoisie à certains partenaires de l’institution. Il s’agit de l’Agence panafricaine intergouvernementale pour l’Eau et l’Assainissement en Afrique (EAA) qui est l’institution hôte du GWP, du Centre de Coordination des Ressources en Eau (CCRE) de la CEDEAO, de l’Autorité du Bassin de la Volta (ABV), l’union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), le Comité Inter-Etat de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS), et l’Institut International pour l’Eau et l’Environnement (2IE). Avec ces différents partenaires, il a été question du renforcement des relations de collaboration déjà existantes.

Avant de quitter Ouagadougou, le Pr. Afouda a remercié le personnel du GWPAO pour l’accueil et l’engagement de tous.  Il s’est dit « confiant quant à l’avenir du GWP-AO ». Il a promis de s’investir pour la mise en œuvre des différentes initiatives afin de relever les défis et ainsi, mériter de la confiance placée en lui.

Lors  d’un dîner auquel ont pris part le Secrétariat et certains partenaires régionaux, le Président sortant, Hama Arba Diallo, a félicité son successeur et réitéré sa disponibilité à répondre à ses sollicitations en cas de besoin.

 

Idiatou Camara depuis Ouagadougou 

Partager