Home Actualité Le Ministre Ibrahima Kourouma condamné solidairement à payer 1 milliard 775 millions...

Le Ministre Ibrahima Kourouma condamné solidairement à payer 1 milliard 775 millions de GNF aux étudiants escroqués !

3
SHARE

Au Ministère de l’enseignement pré universitaire et de l’éducation civique, un scandale en cache un autre. Le pharmacien Ministre Dr Ibrahima Kourouma n’a qu’à beau corrompre certains journalistes à coup d’espèces sonnantes et trébuchantes avec « une mise au point » pour mettre en cause les informations publiées par votre quotidien Guineelive, rien n y fait.

 

 

Les faits sont têtus et la justice guinéenne vient d’administrer  la preuve et de la plus belle des manières que la gestion de M.  Ibrahima Kourouma et sa façon de faire ne sont pas aussi catholiques qu’il le pense.

Pour la première fois dans l’histoire des medias guinéens, certains sites internet et radios privées de la place  mues par des intérêts égoïstes et sordides ont publié un droit de réponse sur un scandale dont leur medias n’est pas à l’origine de l’éclatement encore moins auteur. En lieu et place de Guineelive qui est à l’origine  de la révélation du scandale. 
Mais la rédaction de Guineelive comprend parfaitement ses confrères qui se sont livrés à une telle pratique. En cette période de vache maigres au pays du président Alpha Condé, personne n’hésitera à fouler les règles d’éthiques et déontologiques au sol. Pour prendre des espèces sonnantes et trébuchantes que le Ministre Ibrahima Kourouma leur offrira puisque c’est l’argent piqué au contribuable guinéen.
Nous comprenons donc nos confrères et revenons maintenant aux choses sérieuses.

 

Madame Sow Hadja Kadiatou Fofana est cadre au Ministère de l’enseignement pré universitaire et de l’éducation civique. Meme si ce n’est pas l’avis du chef de cabinet et la conseillère du Ministre.  Elle a un bureau au département où elle est régulièrement installée et travail pour le département dans le cadre des « négociations pour accorder des bourses extérieurs » aux étudiants guinéens mais pas sur la base du mérite mais avec des espèces sonnantes et trébuchantes.

Mais avec le nombre pléthorique des demandeurs du précieux sésame puisque les jeunes guinéens confrontés à la pauvreté cherchent tous à quitter le pays pour des cieux plus clément,  Madame Sow Hadja Kadiatou Fofana et le  Ministère de l’enseignement pré universitaire et de l’éducation civique n’ont pu satisfaire la forte demande. Et les ayant droit, autrement les étudiants qui avaient donné de l’argent ont décider de porté plainte contre la dame. Ils sont 156 à se constituer partie civile dans cette affaire au Tribunal de première instance de Kaloum.

Madame Sow Hadja Kadiatou Fofana a reconnu sans ambages sa forfaiture tout en citant les complices qui ont pour nom, Kélèfa Diallo, chef de cabinet du Ministère de l’enseignement pré universitaire et de l’éducation civique et la conseillère du ministre Ibrahima Kourouma, Aissatou Traoré.

Et après plusieurs mois de feuilleton judiciaire, le tribunal de première instance de Kaloum a livré son verdict lundi.

Madame Sow Hadja Kadiatou Fofana a été condamnée à deux ans de prison ferme et deux millions de GNF d’amende pour escroquerie. Kélèfa Diallo, chef de cabinet du Ministère de l’enseignement pré universitaire et de l’éducation civique et la conseillère du ministre Ibrahima Kourouma, Aissatou Traoré n’ayant pas reconnu les faits qui leurs sont reprochés ont été déclarés non coupables.

 Ce n’est pas tout car le président du tribunal de première instance de Kaloum,  Me Ibrahima  Camara a estimé qu’un « inconnu ne peut pas venir s’installer dans un bureau du département de l’enseignement pré universitaire et de l’éducation civique sans que les autorités au plus haut niveau du ministère ne soient informées ».

A propos, il faut dire que c’est au département que les étudiants et leurs parents venaient verser de l’argent avec des sommes qui varient entre 20 et 30 millions de GNF. Ce, au vu et au su de tout le monde.
 Madame Sow Hadja Kadiatou Fofana délivrait aussi un reçu contre paiement au nom du Ministère de l’enseignement pré universitaire et de l’éducation civique.

 

Par ces motifs, le Ministère de l’enseignement pré universitaire et de l’éducation civique a été condamné solidairement avec Madame Sow Hadja Kadiatou Fofana à payer aux 156 parties  civiles la somme de 1 milliard 775 millions de GNF aux étudiants escroqués.

 

En attendant le rapport du Ministre de l’économie et des Finances, Kerfalla Yansané au gouvernement  sur la gestion des examens nationaux, la justice guinéenne vient encore une fois donner raison à votre quotidien Guineelive qui a toujours révélé les scandales du Ministre Kourouma  qui n’a pour le moment pas pu nous communiquer la «  bonne version de sa gestion des finances publiques » pour publication.

 

Bien évidemment, nous y reviendrons avec cette fois-ci des dates plus précises.

 

La Rédaction de Guineelive

 

SHARE