Home Actualité Activités du premier semestre 2013 : Koutoubou dresse le bilan à mie...

Activités du premier semestre 2013 : Koutoubou dresse le bilan à mie parcours

1
SHARE

Le ministre de la coopération internationale, Dr Koutoub Moustapha Sanoh, a conféré ce lundi  15 juillet 2013 avec les représentants de la presse nationale et internationale. La salle de conférence du ministère de la Coopération Internationale a servi de cadre à cet effet.

 

L’objectif de ladite rencontre était de faire une présentation d’ensemble sur les activités du ministère de la Coopération au compte du premier semestre de l’année 2013.

« Le ministère de la coopération internationale a élaboré un plan d’actions 2013 dont nous faisons le bilan de mise en œuvre pour le 1er semestre. Ce programme a enregistré d’importants acquis dans le raffermissement et la diversification des relations de coopération et de partenariat avec les partenaires techniques et financiers du monde de l’entreprise. » Telle était entre autres, la déclaration du ministre Koutoub Sanoh.

Parlant de la mobilisation des ressources financières, Dr Sanoh indiquera ce qui suit : « Le MCI a mobilisé sous forme de dons et de subventions non remboursables 217 millions 656 mille 016 dollards US, soit environ 85 milliards 577 millions 916 mille 631 francs guinéens. Ces fonds qui soulagent le budget national, sont utilisés  dans les domaines de la bonne gouvernance, de l’eau, de la santé, de l’éducation, de l’énergie, de la sécurité alimentaire et de l’emploi jeunes. A ces ressources, s’ajoutent 100 tonnes de dattes et 5.300 carcasses de mouton…»

S’agissant des capacités institutionnelles, managériales, humaines et scientifiques, Moustapha Koutoub précisera que son département, outre la mobilisation de ressources financières, a fourni beaucoup d’efforts. efforts qui, selon lui, l’ont permis d’obtenir le certificat dénommé, ISO, un prix  qui a fait du ministère de la coopération un département de référence dans les domaines de la coopération bilatérale, multilatérale, de l’intégration africaine et de la coordination de l’aide extérieure.

Par ailleurs, le ministre de la coopération internationale informera les hommes de médias en disant que son département a œuvré également dans le sens de la rélaisation d’un audit interne pour consolider dit-il, consolider le processus ISO, la formation de 15 secrétaires en techniques de rédaction de d’archives, le perfectionnement de 8 cadres en langue Anglaise.

‘’L’ouverture du siège de la Coalition sud-sud, la tenue prochaine du 20ème sommet de l’Union Africaine (UA) à Conakry, la multiplication des commissions mixtes avec les Etats voisins sont entre autres, le rêve du Dr Koutoub Moustapha Sanoh qui a promis de faire la promotion de la fréquentabilité de la Guinée en dépit des problèmes sociopolitiques ; de faire de la gratuité des traiments du paludisme une réalité dans les hôpitaux ; de participer à la promotion de l’hygiène publique pour laquelle, le gouvernement narlandais a accpté de payer 8 milliards de francs guinéens, de rendre fiable l’interconnection en courant électrique entre certains pays membres de la CEDEAO ; de construire autant de forages dans les cmpus universitaires ; de réclamer le ¼ des postes offerts par les organisations sous régionales ainsi que la Direction Générale du Groupement Inter Africain pour le Blanchiment d’Argent (GIABA), de poursuivre l’audit interne, un mécanisme qui permet de réaloser les activités programmées par le département en vue de s’assurer que les tâches assignées aux responsables sont accomplies’’.

Pour y parvenir, le conférencier a demandé à la Guinée, son pays, de respecter les procédures et veiller au strict respect des textes de lois y afférents.

Visiblement enchanté de joie, Dr Koutoub annoncera la nomination d’un guinéen au poste de commissaire de l’UA, une manière de dire que la Guinée qui ne payait pas ses commissions hier, n’est plus un pays isolé comme d’habitude.

C’est dans une atmosphère de convivialité que Dr Koutou Moustapha Sanoh, ministre de la Coopération Internationale a quitté ses interlocuteurs.

Sannou Camara 655 13 00 33

SHARE