Partager

Huit cent cinquante milliards de GNF,  soit  deux cent dix sept millions d’euro, c’est le montant total mobilisé  sous forme de dons et de subventions par le ministère de la coopération internationale. Ce montant  a été investi dans divers secteurs du  développement  du pays au cours de ce premier semestre 2013.

 

L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse le lundi 15 juillet par le ministre  Koutoubou Sanoh en présence de tous les cadres du dit département et devant un parterre de journaliste.

Le ministre de la Coopération a dans son intervention tout d’abord fait un rappel  de la mission principale de son département avant de donner de parler des activités menées par son département au cours de ce premier semestre 203.

« Le ministère de la coopération internationale a pour mission principale la conception, l’élaboration et la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de la coopération internationale et de l’intégration africaine ».

Donnant cette précision sur la mission de son département, le ministre a souligné que l’action de son département au cours de ce premier semestre 2013 s’est inscrite dans la poursuite de la mise en œuvre du programme de reforme politique, économique et sociale menée  sous l’impulsion du président de la république.

Par ailleurs, il a souligné que le plan d’action de son département élaboré au cours du premier semestre de cette année 2013, a enregistré d’important acquis dans le raffermissement  et la diversification des relations de coopération et de partenariat avec les partenaires techniques et financiers et le monde de l’entreprise.

Au nombre de ces acquis,  l’on peut retenir essentiellement, les 850 milliards de GNF.

 « ces ressources ont financé des projets dans les domaines de la bonne gouvernance, de l’eau, de la santé, de l’éducation, de l’énergie, de la sécurité alimentaire et de l’emploi jeune » , a expliqué le ministre.

A ces acquis s’ajoute de nombreux contacts établis et les négociations prometteuses menés avec les représentants du pays et agences de coopération ainsi que  des ONG, fondations, sociétés et entreprises désireux de participer au développement  de la Guinée.

Daouda Yansané

664 442 343

Partager