Home Actualité N’zérékoré : de la guerre inter communautaire à la guerre inter religieuse...

N’zérékoré : de la guerre inter communautaire à la guerre inter religieuse …..2

6
SHARE

Avec l’arrivée du ministre chargé de la sécurité présidentielle, Jean Claude Pivi et le secrétaire général chargé des services spéciaux de la lutte anti drogue et le crime organisé, la situation allait se calmer. Ce n’est pas le cas.

 

 

De la mort d’un jeune de l’ethnie Koniaka, des jeunes d’ethnie guerzé ont été accusé. Et du petit village de Koulé, la nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre à travers la préfecture de N’zérékoré. C’est parti pour les affrontements intercommunautaires. Et ce mardi, les affrontements ont continué et on parle désormais d’affrontement interreligieux puisque  les manifestants s’en prennent désormais aux lieux de culte. Des mosquées et église sont incendiées.

Le doyen de la ville de N’zérékoré qui avait été grièvement blessé lundi a succombé de  ses blessures, Holamou Azaly Zogbélémou ce mardi, rapporte une source hospitalière.

Malgré le déploiement de l’armée dans toute la ville et le village de Koulé, la situation est loin de se normaliser.

Aux dernières minutes, une délégation gouvernementale doit quitter en principe ce soir même pour N’zérékoré. Histoire encore une fois de calmer les esprits et les nerfs.

 

 

Naby Camara

SHARE