Partager

Même si l’institution chargée d’organiser des élections législatives libres, crédibles et transparentes en septembre est confrontée à un problème de trésorerie, il faut dire que la commission électorale nationale indépendante coure derrière la date du 24 septembre.

 

 

Ainsi, le pré affichage des listes électorales a déjà commencé dans le pays profond, rapporte des habitants des préfectures de Labe et Mamou.Cela permettra aux citoyens de chercher leur nom sur la liste électorale et d’avoir une idée sur leur bureau de vote pour éviter de parcourir de longues distances le jour du scrutin. Mais à Mamou déjà, le problème de distance entre les citoyens et les bureaux de vote sont signales.

Tout de même, c’est une avancée dans la course derrière le 24 septembre 2013. Après cette étape, les citoyens auront désormais doit à la liste définitive pour les élections législatives. Et c’est tant mieux pour l’institution de Bakary Fofana.

 

Naby Camara

Partager