Partager

En dépit  des efforts  engagés par le régime  d’Alpha Condé pour lutter contre l’inflation et la dépréciation de la valeur de la monnaie guinéenne, un fait qui est toujours  occasionné par l’écoulement de trop de fausse monnaie sur la circulation et son corolaire.
Il a fallu mettre en circulation les nouveaux billets de 10 mille pour remplacer l’ancien billet vert qui était trop falsifié par les trafiquants de monnaie.

 

La police a mis aux arrêt un groupe de fausser de monnaie de 5 et  10 mille en franc guinéens et des billet de 100 dollars américain   à Koloma dans la commune de Ratoma.
Il s’agit d’un nigérian qui se fait appelé  Camerounais, un Ivoirien et deux guineens.Les accusés ont tous reconnu devant les officiers de la DPJ leur participation au réseau de fausser de monnaie. Ils indexent par ailleurs un certain  Alex  Lanjou comme chef de fil mais l’homme nie en bloc les accusations portées sur sa personne.
Abdoul  Gadiri Condé  directeur de la police judiciaire s’est exprimé sur le comportement de ces hors la loi.
« Cela est une infraction grave, par ce que c’est une atteinte à l’économie  nationale. Leurs salles activités porte sur le nouveau billet » a-t-il dit.
Plusieurs objets ont été retrouvés sur eux, il s’agit d’une imprimante en couleur, des papiers rames, des types de  colorants, des ciseaux ,des seringues et un accumulateur d’énergie qui permet au réseau de travailler même en cas de coupure d’énergie.
Il est tant pour le gouvernement du président  Alpha Condé de revoir sa politique monétaire pour épargner la Guinée de ce qui est arrivé ces  derniers temps au général  Lansana Conté, la fausse monnaie, la drogue et la corruption qui étaient reine du moment.

Daouda Yansané

 

664 442 343

Partager