Partager

L’ONG Reporters sans frontières, a dénoncé dernièrement des faits qui se seraient produits en Guinée le 16 août dernier lors de la visite du chef de l’Etat en Haute Guinée. Les contrevérités qui y sont contenues obligent le Gouvernement à réagir.

 

 Reporters sans frontières déclare que des militants du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) auraient saccagé et enlevé tous les équipements de Batè FM, une radio privée implantée à Kankan en Haute Guinée, à l’Est du pays. Dans la même veine, l’ONG déclare que dans la région, un accueil hostile a été réservé au chef de l’Etat lors de sa tournée à Kankan et environs. Accueil hostile commenté par Batè FM et qui aurait amené des militants du RPG à attaquer cette radio qui aurait été fermée par les forces de sécurité. Le tout couronné par une violence exercée contre un journaliste qui a vu sa caméra endommagé à Labé, « une autre ville de la Haute Guinée ».

Le Gouvernement dément ces informations d’une légèreté extrême.

Le Gouvernement déclare que les vandales qui s’en sont pris à Batè FM ont été arrêtés, les équipements repris et retournés à la radio, la station a recommencé à émettre et aucune preuve n’indique que ceux qui ont été appréhendés sont des militants du RPG. Mieux, après ces événements, le Gouvernement, à travers le ministère en charge des Droits de l’Homme et des Libertés publiques a publiquement condamné l’acte.

La Guinée, dans un contexte difficile et malgré les dérapages enregistrés par certains médias, s’efforce à appuyer la presse. Le 12 août dernier, son excellence monsieur le Président de la République, le professeur Alpha Condé, a rencontré lors d’un déjeuner les représentants de la presse. Un état des lieux sur la presse a été fait et l’expérience est appelée à se renouveler.

Le Gouvernement appelle RSF à mieux vérifier les informations qu’elle reçoit. Le Gouvernement invite les journalistes guinéens à exercer leur métier avec professionnalisme, rigueur et sérieux, dans le respect de l’éthique et de la déontologie.

 

 

Conakry, le 23 Août 2013.

Le Porte-parole du Gouvernement

 

Contact médias :

M. Damantang Albert CAMARA, Porte-parole du Gouvernement, ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi

+ 224 628-20-58-58

Partager