Partager

Aboubacar Soumah Aboubacar Soumah, ancien Maire de la Commune de Dixinn et actuel candidat de l’UFDG à l’uninominale dans la même commune, nous a accordé une interview le weekend dernier. Dans cet entretien en live,

l’ex Maire   de Dixinn a fait savoir la position de son parti, celle

de contester les résultats des législatives en cas de mascarades électorales en faveur du RPG Arc-en-ciel qui, selon lui, se livre à l’chat des consciences des électeurs.

 

« Si le RPG arc-en-ciel, notre adversaire est vainqueur dans la transparence, on le félicitera sans problème. Mais si de manière frauduleuse, il vainqueur, je serai le premier des guinéens à être tué, parce qu’on  ne se laissera pas faire… » Promet l’ancien maire de la commune citée haut.

Comment éviter des affrontements entre militants de l’UFDG et ceux des autres formations politiques ?

Le candidat de l’UFDG répond : « A Dixinn, nous nous sommes déjà en avance. Tous nos militants sont sensibilisés pour non seulement éviter des provocations, affrontements avec les militants des autres partis politiques mais aussi des dérapages, une manière de civiliser la campagne électorale pour un scrutin  transparent et juste. Souhaite le professeur Aboubacar Soumah. »

 

Gouvernance

A son investiture, dira M. Soumah, ‘’le président Alpha Condé a dit qu’il n’a trouvé ni Etat ni pays. Mais au lieu d’arranger, il a tout gâté. Les populations vivent encore dans la misère et la galère.

Avant, Conakry avait régulièrement l’eau et le courant. Le régime Condé a tout mis dans l’eau au nom d’un changement utopique.’’

                         Electricité

Des groupes électrogènes dont parle, ils les ont achetés ici au Port Autonome de Conakry. Les guinéens passeront des mois dans l’obscurité, ce sont des vieux groupes que le régime Condé a achetés pour dit-il, éclairer la capitale Conakry. Nous savons comment s’est déroulée la passation des marchés du projet Kaléta. L’Etat a fait la surfacturation pour se faire des sous pendant la population meurt de faim. Alpha Condé ne fait que dilapider nos ressources qu’il est en train de transporter ailleurs avec son fils. Je suis sûr de ce que je dis, s’il veut (Alpha Condé), il n’a qu’a porté plainte, je répondrai partout. Révèle notre invité.

La construction la route de Carrefour Moussoudougou-Tombo  Dans cette interview, Aboubacar Soumah indiquera ce qui suit : ‘’ Il ne faut pas qu’Alpha Condé se vente de la construction de la  route Carrefour Moussoudougou-Tombo. Ce n’est pas lui qui l’a initié, c’est l’un des projets de feu Général Lansana Conté. C’est nous qui avions fait la faisabilité du projet avant de passer le projet à la société SOGEA-SATOM.’’

Stratégie appliquée pour la mobilisation des militants de l’UFDG Visiblement décontracté, Aboubacar Soumah se défoule en ces termes : « Pour mobiliser ses militants, l’UFDG ne donne aucun franc. Nous avons des militants qui sont non seulement fidèles au parti, mais aussi, qui adhèrent aux idéaux du président Cellou Dalein par conviction pas par passion comme le font les gens du RPG arc-en-ciel. Ce n’est pas le moment d’acheter les consciences. A Dixinn, le parti au pouvoir n’aura même pas 1/3 de suffrages, ici c’est l’UFDG. S’ils veulent, ils n’ont qu’à donner des milliards aux familles. Le soir du 24 septembre nous dira mieux. » Récemment à Dixinn, nous a confié M. Aboubacar, ‘’les militants de l’UFDG avaient été agressés par des individus. A l’heure qu’il est, le directoire de l’UFDG a identifié les familles, coupables de cette agression barbare de ses militants. Et au moment venu, la justice sera saisie pour droit sera dit pour rétablir les victimes dans leurs droits…’’

Au terme de notre entretien, le candidat uninominal de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) lancera un  appel à tous les guinéens de ne plus se laisser duper et emporter par des promesses imaginaires comme à la présidentielle de 2010.

« Je demanderai à toutes mes sœurs, tous mes frères d’ouvrir les yeux, de ne pas accorder leur vote à cause de 50 mille francs guinéens et surtout à ceux-là qui ne les considèrent que pendant la campagne électorale… »

Mamadouba Sannou Camara 

655 130 033

 

Partager