Partager

Dans le cadre des préparatifs des élections législatives, la commission électorale nationale indépendante ion en partenariat avec IFES, fondation internationale pour les systèmes électoraux a organise du 7 au 9 septembre un atelier de formation des grands formateurs sur les rôles et responsabilités des agents de bureaux de vote.

 

 

Au cours de cette formation, l’organisation et le fonctionnement du bureau de vote ainsi que l’acheminement et la sécurisation des procès verbaux et autres matériels ont été passées aux peignes fin par les formateurs. Une façon d’outiller les acteurs électoraux qui constituent la crème du processus final.

Au total, 50 grands formateurs ont été mieux outilles pour la formation de 862 formateurs locaux qui se tiendront dans les préfectures et les communes rurales de la Guinée les 12, 13 et 14 septembre.

Les 862 formateurs locaux seront responsables de 200 formations des 600 000 agents de bureaux de votes qui se dérouleront sur toute l’étendue du territoire national.

Le porte parole des participants Luc Mamady Oliano a au nom de ses sœurs et frères fait quelques suggestions, notamment, la tenue en compte des expériences dans le  processus électoral dans le choix des formateurs, associer les grands formateurs dans le choix et la revalorisation du traitement financier des agents électoraux.

La représentante de IFES en Guinée Madame Elisabeth COTE et le directeur adjoint de la formation et accréditations au sein de la commission électorale nationale indépendante, Dr Ibrahim Diallo ont émis tous le souhait que les personnes ainsi formées prendront toute la mesure de la tache a eux confiée pour que les résultats qui sortiront des urnes soient libres, crédibles et transparentes.

La cinquantaine de personne sont pour la plus part des enseignants qui ont aussi appris les textes de lois régissant le processus électoral  pour leur permettre d’agir en toute diligence et gérer le processus avec professionnalisme.

 

GuineeLive

Partager