Partager

Dans une interview accordée la semaine dernière à notre reporter, le coordinateur général du directoire RPG arc-en-ciel à Kaloum, Elh. Nana Souna Yansané invité  les populations à une prise de conscience et à l’éveil politique pour faire de la Guinée, notre patrimoine commun, une destination sûre dans la sous-région Ouest Africain et un pays d’avenir.

 

Suivez à chaud l’intégralité de cet entretien:

A Kaloum, la campagne électorale  semble civilisée depuis son lancement officiel. Parlez-nous de la stratégie que vous avez appliquée.

Notre stratégie est basée sur une bonne organisation et le respect des personnes qui nous accompagnent dans la conquête de la victoire. Tant que tu respectes une personne, elle se mettra à ta disposition et suivra les instructions que tu lui donneras. Nous avons le sens  du partage, de l’éducation sociale dans le strict respect des règles de l’art.

Malgré les critiques, les jeunes et femmes sont encore mobilisés derrière le RPG arc-en-ciel. Avez-vous distribué de l’argent à tous ceux-ci ?

Grâce à la force de mobilisation que Dieu m’a donnée, je suis en train d’orienter  le monde que vous observez autour de moi depuis 3 ans. Ce n’est pas parce que je leur donne à manger ou à boire qu’ils sont avec moi, mais c’est parce que je les respecte, j’essaie de les éduquer et les aider à éviter les affrontements inter militants, qu’ils sachent d’abord défendre l’intérêt de la Guinée ensuite celui les concernant.

La Guinée est une famille, il n’y a pas de distinction. C’est ce qui fait que toutes les ethnies me côtoient du matin au soir. Je consacre toute ma vie au combat dont nous voulons le succès.

Sur des T-shirts, on peut lire entre autres slogans ‘’won Falahui’’.

Un commentaire là-dessus.

Ce nouveau concept n’est rien autre que de resserrer les rangs derrière le Pr Alpha Condé comme nous l’avons fait en 2010. Notre convention c’est la mise en application de l’éducation  que nous ne devons jamais cesser de donner à nos militants. C’est pourquoi, nos militants ne répondent pas aux petites provocations dont ils sont victimes de la part de certains militants des autres bords politiques.

La campagne doit être civilisée, elle ne doit se faire ni dans la bagarre ni dans l’agression. Nous symbolisons la démocratie vraie.

Que répondez-vous à ceux qui soutiennent que le RPG arc-en-ciel distribue de l’argent pour acheter les consciences des électeurs ?

C’est logique qu’un parti politique ait obligatoirement les moyens de sa politique pour tenir la route longtemps. Offrir de l’argent aux militants ce n’est pas pour les corrompre ou les acheter mais c’est une manière de les motiver. Débarrassons-nous des critiques frivoles, nous sommes dans une nouvelle ère, prônons la paix, l’unité nationale dans nos cœurs et actes, la Guinée doit renaître.

En cas de victoire du RPG arc-en-ciel le soir du 24 septembre prochain et détenteur de la future Assemblée Nationale, quelle promesse tenez-vous à la population guinéenne ?

Merci pour la question.  Nous voulons rendre la Guinée heureuse. Cela se lit éloquemment dans les actes déjà posés par le gouvernement. Cela veut dire que les manières de faire doivent changer. Les rapports sociaux doivent être exacts et qu’il y ait de respect mutuel afin d’exclure le respecter du racisme, d’ethnocentrisme et du régionalisme.

Un conseil de sage pour nos lecteurs.

Comme le disait l’autre, le caractère est une seconde nature de l’homme. J’ai grandi dans la politique. Nous étions parmi les jeunes avant l’indépendance. Et nous voici encore après l’indépendance. Nous sommes en train de léguer à ceux qui nous entourent l’éducation civique, l’éducation morale, l’éducation politique, sociale pour un lendemain meilleur. Les gens disaient que le président Alpha Condé est mauvais, mais ce n’est que le contraire que nous sommes en train de voire sur le terrain. Il est l’homme de la paix qui apaise et donne de leçon de morale même à ses adversaires politiques. Au lendemain de notre victoire c’est-à-dire le 25 septembre 2013, le drapeau sera haut et la Guinée renaîtra pour le bonheur de ses filles et fils. Tout renaîtra en nous. On ne doit pas être brutal dans les bords politiques, on doit s’aimer et se donner la main pour une Guinée nouvelle. Chacun doit apporter sa pierre au changement. Déjà, nous sommes convaincus que le président Alpha Condé nous sortira des difficultés, car, on n’est condamné de vivre ensemble.

Merci Elh. Souna Yansané.

A-moi de vous remercier.

 

Réalisée par Sannou Camara 655 13 00 33

Partager