Partager

Le président de l’UFDG a réuni ce vendredi à son QG de la CBG les caciques et proches de son parti pour décider de la conduite à tenir après l’expiration du délai de 72 accordée à la CENI.

 Après avoir posé la question de savoir si l’opposition va boycotter ou pas les législatives, certains cadres du parti dont Aliou Condé, Fodé Oussou Fofana, Mouctar Diallo et Aboubacar Sylla qui est venu en retard à la réunion à cause d’un décès qu’il a eu ont déclaré qu’à ce stade des choses, pas question de boycotter les législatives  » a ce niveau, nous devons assumer * quelque jours du scrutin », a conseillé l’un des cadres du parti.

 

Ce refus poli mais ferme des cadres du parti met ainsi  un  terme aux agitations de l’opposition radicale sur certains medias.

Les législatives du 24 septembre auront donc bien lieu à la date indique et c’est tant mieux.

 

 NabyCamara

Partager