Partager

Après le départ du général Mamadouba Toto Camara du Ministère de la sécurité et de la protection civile qui avait poussé le PDG, président directeur général de la société Guinée Games à la sortie dans le dossier passeport biométrique, le gouvernement Alpha Condé a fait appel au même Antonio.

Mais à vrai dire,  rien ne va encore pour ce qui est de l’acquisition des passeports biométriques pour les guinéens. Antonio Souaré qui a de nouveau eu le marché est certes allé en Europe pour négocier on ne sait sur quelle base des « passeports  biométriques » qu’il a envoyé en Guinée. Mais problème, c’est  que Antonio n’a toujours pas trouvé de solution pour les guinéens et pour cause. Les machines et autres ordinateurs qui doivent traiter les passeports ne reconnaissent pas les passeports biométriques de Antonio Souaré.

Conséquence, la trouvaille de Antonio Souaré n’est pas bonne. Il faut dans ces conditions reprendre soit la commande ou installer d’autres ordinateurs adaptés aux « passeports biométriques » de M.Souaré, a confié à Guineelive une source proche du département de la sécurité. Sinon ajoute la même source, pas de moyen. Ce qui selon la même source va prendre assez de temps.

Et pour avoir la version de Antonio Souaré  sur ce nouveau fiasco autour des passeports biométriques, nous avons tenté en vain de joindre le PDG de Guinée Games.

En attendant que Souaré  qui n’est pas loquace   pour parler de ce dossier n’accepte de communiquer sur le sujet de passeports biométriques pour que les guinéens soient au même niveau d’information sur le flou qui entoure l’acquisition de ce  marché de gré à gré par Antonio Souaré, le calvaire continue pour les guinéens qui ne peuvent plus voyager par faute de passeport. Pauvre de nous !

 

Naby Camara

 

 

Partager