Partager

La mission  de l’Union Européenne en Guinée a présenté le lundi 16 décembre,  son bilan pour l’année 2013 et les perspectives pour l’année 2014. Une présentation qui a été faite par M Philipe Vandamme le chef de la délégation de l’Union au cours d’une conférence de presse  à la maison commune des medias de Guinée.

Un bilan dont Philipe Vandamme  a structuré en trois volets : au niveau de l’Europe, entre l’union européenne et les pays de l’Afrique Caraïbe pacifique et entre la l’union européenne et la Guinée.

Selon lui, l’Europe a connu des périodes très difficiles durant l’année 2013 qui se manifeste par le chômage des milliers de personnes et le populisme qui ne cesse de provoquer des problèmes dans ce continent européen. L’Europe est confrontée à des mouvements de revendication et des grèves. « L’année 2014 sera une politiquement importante en Europe ».

Parlant des relations entre l’union européenne et les pays du groupe Afrique, Caraïbe pacifique, il a mentionné que beaucoup de progrès ont été enregistré dans ce cadre. Pour lui, l’année 2014 sera une année  prometteuse  pour renforcer  d’avantage les rapports entre l’union européenne et les pays d’Afrique. « Le 10 Avril prochain une rencontre se tiendra à Bruxelles entre les pays qui composent l’union européenne et les pays d’Afrique. Cette rencontre connaitra la présence de tous les chefs d’Etats de l’union y compris ceux des pays de l’Afrique pour débattre les problèmes de sécurité, de paix, de développement et autres » a-t-il indiqué.

Sur le cas guinéen, le diplomate n’a pas manqué de dire que l’année 2013 a connu des difficultés tant sur le plan politique, social et économique qui ont empêché son institution a bien mener  son programme d’aide comme prévu dans l’agenda du 10ème FED. Mais, pour lui malgré ces difficultés qu’a connu le pays cette année, qu’elle s’achève par des fait qui marque beaucoup d’espoir pour l’année 2014. « La tenue des élections législatives libre et transparentes, le forum des investisseurs de Dubaï, la conférence des ministres des affaires étrangers de l’OCI et autre faits marque beaucoup d’espoir pour l’année 2014 » a-t-il dit.

Poursuivant son intervention, il a  souligné que le conseil de l’union européenne  a déclaré lors de sa dernière réunion que les conditions sont remplies pour la reprise effective de la coopération de l’union européenne avec la République de Guinée au titre du 10eme Fonds Européen de développement. Car la tenue d’élections législatives inclusives et pacifiques le 28 septembre dernier, a marque un pas très important pour le retour vers l’ordre constitutionnel et la consolidation de la démocratie en Guinée, a permis la levée des mesures appropriées adoptées par  l’union européenne au titre de l’article 96 de l’accord de Cotonou.

Pour terminer, il a déclaré que la reprise du 10ème FED connaitra une montée en puissance progressive. L’union européenne va initier un appui conséquent au secteur de la justice et à la réforme de l’Etat et poursuivre ses actions en matière de la réforme du secteur de sécurité et aussi dans le cadre des services de base.

Daouda Yansané

Partager