Home Actualité Culture Culture : la 2ème édition du Sumu Diakhanké avec Ibro Diabaté...

Culture : la 2ème édition du Sumu Diakhanké avec Ibro Diabaté c’est demain samedi

2
SHARE

En prélude à la deuxième édition du Sumu Diakhanké prévu le samedi, 21 décembre 2013 au palais du peuple, la commission d’organisation a animé une conférence de presse pour présenter ledit événement.  L’artiste Ibro Diabaté a au cours de cette conférence déclaré que son objectif c’est ‘’l’internationalisation de la langue Diakhanké et Sosso.

Le grand Sumu Diakhanké qui est à sa 2ème édition est un rendez vous culturel annuel de la communauté Diakhanké pour valoriser la culture, les mœurs, les contes qui sont méconnues par la nouvelle génération des jeunes guinéens de façon générale et  des jeunes Diakhanké en particulier.
 Les artistes invités à cette seconde édition sont entre autres,  Mory Djely Deen Kouyaté, Djibrila Soumah.
Prenant la parole,  le président de la commission d’organisation  a indiqué que cet événement n’est pas uniquement destiné aux  artistes Diakhanké avant de rassurer les mélomanes de la bonne organisation de ce spectacle qui sera gérée cette année par l’artiste Ibro Diabaté lui-même. « Aujourd’hui,  l’organisation avance vraiment. Pour ce qui est de la sonorisation tout est au top. Il y a une structure professionnelle qui a plus de 12 ans d’expérience en la matière pour l’organisation des grands spectacles, des grands événements au niveau d’Ibro Diabaté ».
Il ajoute que le ‘’grand Sumu’’ de cette année ‘’sera inoubliable  avec les activités culturelles de notre pays’’
De son côté,  l’artiste Ibro Diabaté a indiqué qu’en tant qu’artiste,  son objectif c’est  ‘’l’internationalisation’’ de la langue Diakhanké et Sosso. « On dit c’est la communauté Diakhanké mais je dis que Ibro Diabaté appartient à tous les guinéens. Ce qui me fait plaisir aujourd’hui à chanter  dans ma langue Diakhanké Kounda,  c’est que je suis  écouté dans le monde entier. Ça c’est une fierté pour moi parce que c’est une trace que je laisse. C’est très historique culturellement et musicalement  parce que la culture  tout d’abord ça renseigne et ça enseigne ».   

Daouda Yansané

SHARE