Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le président du PEDN, parti de l’espoir pour le développement national et ancien premier ministre Lansana Kouyaté reste le plus grand perdant de l’installation des députés de l’assemblée nationale.

Dans l’ensemble, la classe politique ou les députés de l’opposition qui ont animé la vie politique nationale depuis 2011 sous le magistère du président Alpha Condé se sont très bien comportés. Outre le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo qui a aussi désisté en faveur de madame Marie-Anne Tofany, Jean Marie Doré  qui était très attendu comme candidat au perchoir a aussi rendu le tablier.

Les 113 députés ont tous répondus présents. Lansana Kouyaté était le seul absent. Et difficile de dire ce qui s’est passé à la rencontre du dimanche chez Cellou, la seule certitude, c’est que  meme si l’on a pas leur nom, certains députés de l’opposition ont voté pour le candidat de la majorité présidentielle. Le vote s’est passé dans la plus grande transparence. Et cerise sur le gâteau, la candidate de l’opposition, madame Fofana Marie-Anne Tofany s’est levé pour féliciter le gagnant Claude Kory Koundiano. Elle a été suivie par presque tous les députés de l’opposition.

Lansana Kouyaté qui semble être le seul contre tous était comme souligné plus haut absent. A propos,  sa vice présidente Yalikhatou Diallo a tenu à être présente contre l’avis du président du parti. Pourtant face aux  anciens Ministres du Plan, Souleymane Cissé et du contrôle économique et financier Aboubacar Sidiki Koulibaly, Yalikhatou Diallo leur avait demandé de présenter leur démission dans  l’intérêt supérieur de la nation.  Est-ce à dire que Yalikhatou est plus patriote que les ministres cités plus haut.

En attendant,  il est difficile de dire ce que Lansana Kouyaté gagnera avec cette politique de la chaise vide surtout qu’il est le seul sur 114 personnes. La seule certitude, c’est que dans l’opinion nationale,  Lansana Kouyaté est considéré comme un grand diplomate mais comme un piètre politicien.

Demain mardi étant férié à cause de la fête musulmane Maouloud, les députés sont conviés mercredi pour élire les vices présidents et les différentes commissions de la sixième assemblée nationale de l’histoire de la  Guinée indépendante.

Almamy Kalla CONTE

 

 

 

 

 

 

Partager