Partager

L’espace de terrain situé tout près de la forêt classée de Dapompa sur l’auto route était l’objet d’une grande contestation entre jeunes et femmes ce matin.Les femmes armées de pelles, dabas et coupes -coupes étaient  en train de ramasser les ordures sur cet espace  pour  en faire le marché public.

Selon la dame Fatouma Camara, les femmes veulent déplacer le marché qui se trouve sur la colline de Dapompa Plateau pour cet espace qui se trouve non loin de l’auto route Fidel Castro.

Comme argument, ces femmes soutiennent que le marché de Dabompa  plateau est restreint et même le projet Kaléta touchera une grande partie de ce marché.

Pour les jeunes, ce terrain est depuis longtemps réservé pour la construction d’une école publique pour la zone Dapompa et  Tombolia qui sont en manque de lycée publique.

 Au moment que où  nous quittions les lieux,  aucun dégât n’avait  été enregistré, mais les tensions étaient vives entre ces deux groupes qui ont des désires opposés.

En attendant la réaction des autorités, la question qui taraude les esprits est de savoir  entre l’école et le marché qu’est ce  qui est prioritaire sur ce terrain ?

Une affaire à suivre.

Daouda Yansané

Partager